14 janvier 2009 / 17:47 / dans 9 ans

LEAD 2 Casino confirme son objectif 2008, malgré T4 plus faible

* T4 légèrement inférieur au consensus, ralentissement par rapport au T3

* Nouvelle croissance du résultat opérationnel courant 2008 confirmée

PARIS, 14 janvier (Reuters) - Casino (CASP.PA) a annoncé pour le quatrième trimestre 2008 un chiffre d‘affaires légèrement inférieur aux attentes des analystes marqué par une baisse des ventes des hypermarchés français et de bonnes performances chez Franprix-Leader Price.

Les activités à l‘International affichent sur cette période une croissance organique de 11,6% dont 12,4% en Amérique du Sud et 13,3% en Asie.

Dans ce contexte, le cinquième distributeur français a confirmé son objectif de croissance de son résultat opérationnel courant 2008 après celle de 14,7% réalisée en 2007.

Lors d‘une conférence téléphonique, Michel Favre, le directeur financier du groupe, a indiqué que les soldes en cours était positives pour la plupart des enseignes notamment pour Monoprix.

Au quatrième trimestre, le chiffre d‘affaire a totalisé 7.674,7 millions d‘euros - au regard du consensus Reuters de 7.701,5 millions - soit une hausse de 3% à taux de change et périmètre constants et de 3,9% hors essence. Il s‘agit d‘une décélération par rapport au troisième trimestre où le d‘affaires de Casino avait crû de 12,7% à données publiées et de 7,3% à données comparables.

Pour la totalité de l‘exercice, il s‘inscrit à 28.701,4 millions (+14,9% à données publiées et +5,9% en organique).

Chez Kepler Equities, Cédric Lecasble remarque que les performances de Casino “sont globalement inférieures aux attentes” et se dit “prudent pour 2009”. Sous couvert d‘anonymat un autre analyste souligne “la décélération par rapport au troisième trimestre” tout en relevant qu‘elle résulte de facteurs liés à l‘environnement.

CDISCOUNT COMPENSE

En France, où Casino réalise les trois quart de ses ventes, celles-ci affichent une croissance organique de 1,2% hors essence au quatrième trimestre.

Dans les hypermarchés, où les ventes ont diminué de 5,2% à magasins comparables hors essence, Casino a vu celles réalisées en produits non alimentaires chuter de 8,8% tandis que dans l‘alimentaire le chiffre d‘affaires a diminué de 3,3% mais avec un gain à deux chiffres pour les produits de marque Casino.

“Le 4ème trimestre est caractérisé par la poursuite des tendances observées au cours des trimestres précédents : recul du trafic (-3,1%) et glissement du mix vers la marque propre et les premiers prix”, commente Casino.

Le distributeur observe cependant que le recul des ventes en non alimentaire des hypermarchés est compensé par les ventes additionnelles de Cdiscount. Sur cette période, la progression de Franprix-Leader Price a été de 6,3%, celle de Casino Supermarchés de 3,9% et celle de Cdiscount de 23%.

“Près des deux tiers du chiffre d‘affaires sont ainsi réalisés par les enseignes de proximité et de discount, formats privilégiés par des consommateurs de plus en plus sensibles au prix ou désireux de limiter la taille de leur panier”, note Casino.

Les autres activités (Cdiscount, Mercialys, Casino Cafétéria, Banque Casino) ont enregistré une progression élevée de leur chiffre d‘affaires au 4ème trimestre (+15,0%), portée par la forte croissance des ventes de Cdiscount (+22,7%), en accélération par rapport aux trimestres précédents (+17,8% sur les neuf premiers mois).

L‘action Casino a clôturé mercredi sur un repli de 1,59% à 48,4 euros surperformant le CAC 40 .FCHI qui a chuté de 4,56% et l‘indice DJ Stoxx du secteur de la distribution .SXRP (-2,46%).

Noëlle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below