16 octobre 2009 / 12:28 / il y a 8 ans

Salon Equip Auto - Le marché de la rechange résiste à la crise

* Impact contrasté de la prime à la casse

* Frémissements de reprise dans l'après-vente utilitaire

par Gilles Guillaume

PARIS, 16 octobre (Reuters) - Le salon des équipementiers automobiles Equip Auto n'a pas totalement échappé à la crise qui frappe le secteur, mais le marché de la rechange a globalement mieux résisté que celui de la première monte.

Le salon, dont la 18e édition se tient jusqu'à dimanche au nord de Paris, accueille cette année 1.600 exposants, soit 20% de moins que lors de la précédente édition de 2007, avant la dégringolade des ventes de voitures de la deuxième partie de l'an dernier.

Mais la deuxième monte, spécialité d'Equip Auto, est malgré tout restée moins touchée que le reste de la filière.

"Les deux marchés obéissent à des cycles différents", souligne Franck Fontanesi, secrétaire du Groupe des industries d'équipements de garage (Gieg). "Et de manière générale, dans les pièces détachées, on a moins baissé, le marché a mieux résisté."

Les pièces de rechange représentent environ 15% du chiffre d'affaires total des équipementiers, selon une estimation de la Fiev (Fédération des industries des équipements pour véhicules). Pour Valeo (VLOF.PA), ce pourcentage monte à 19%.

L'équipementier français a constaté lui aussi une meilleure tenue du marché de la deuxième monte, puisque celui-ci n'a reculé au premier semestre que de 5% en Europe et de 7% en France, alors que sur la même période, le chiffre d'affaires de Valeo chutait de plus de 28%, et celui de son compatriote Faurecia (EPED.PA) de près de 30%.

Selon l'estimation de la fédération Sécurité et réparation automobiles (SRA), qui regroupe les compagnies d'assurances auto, la charge totale des pièces détachées a atteint 3,6 milliards d'euros en 2007.

UNE PRIME A DOUBLE TRANCHANT

Le marché de la rechange a été diversement affecté par la prime à la casse de 1.000 euros, dont le ministre de l'Industrie Christian Estrosi a indiqué à l'ouverture d'Equip Auto qu'elle pourrait bénéficier aux automobilistes qui commanderont une voiture neuve d'ici la fin de l'année même si le véhicule n'est livré que l'an prochain.

La prime sera ramenée à 700 euros pour les commandes passées au premier semestre 2010, puis à 500 euros au second.

Ce dispositif, s'il a soutenu le marché du neuf, a déjà incité les automobilistes à mettre au rebut 400.000 voitures de plus de dix ans, qui n'auront donc plus besoin de réparation.

Mais le climat économique, propice à la prudence, a encouragé les autres à conserver plus longtemps leur véhicule, quitte à engager des dépenses d'entretien ou d'équipement qu'ils n'auraient peut-être pas envisagées dans un autre contexte.

Pour la fédération française de la carrosserie, le bilan est globalement négatif. Son secrétaire général, Pierre Verot, souligne que la prime à la casse a bel et bien pesé sur l'activité des 1.200 carrossiers réparateurs indépendants qu'il représente, et qu'elle risque même de se faire sentir encore après l'arrêt progressif du dispositif.

Outre les autres réparations de base, le marché de la rechange a également été soutenu par les dépenses d'embellissement, notamment par le boom de la demande en phares et feux à Led inspirés du "tuning" puisque beaucoup d'automobilistes cherchent aujourd'hui à personnaliser leur voiture, même s'il s'agit d'un modèle de base.

Pour les poids lourds enfin, les professionnels de la rechange et de la première monte sont unanimes: le marché, frappé de plein fouet par le ralentissement des échanges, n'a toujours pas rédémarré. Mais le communiqué publié à l'ouverture du salon Equip Auto note malgré tout "quelques frémissements sectoriels dans l'après-vente" de tous les véhicules à usage professionnel.

Car si les particuliers sont en mesure de différer certaines réparations, les utilitaires, en raison de leur kilométrage souvent élevé, ne peuvent reporter très longtemps leurs opérations de maintenance.

Gilles Guillaume, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below