14 octobre 2009 / 07:34 / il y a 8 ans

LEAD 2 Crédit agricole rembourse à son tour les aides publiques

* La banque se donne jusqu‘au 27 octobre pour rembourser les TSS souscrits par l‘Etat

* Dernière grande banque française à s‘engager sur un calendrier

* L‘action en nette hausse à la Bourse de Paris

(Actualisé avec plus de détails, cours)

PARIS, 14 octobre (Reuters) - Le Crédit agricole (CAGR.PA) a annoncé mercredi son intention de rembourser, d‘ici au 27 octobre, les trois milliards d‘euros de titres super subordonnés (TSS) souscrits par la Société de prise de participation de l‘Etat (SPPE).

Dans un communiqué, la banque souligne que ce remboursement est rendu possible par “le placement actuellement en cours de TSS sur le marché institutionnel européen et (par) les autres émissions similaires réalisées depuis plusieurs mois”.

“Cette décision s‘explique notamment par la solidité financière réaffirmée du groupe Crédit agricole, et, au sein de celui-ci, de Crédit agricole S.A qui a affiché au 30 juin 2009 des ratios de solvabilité Tier 1 de 9,2% et de Core Tier 1 de 8,6%, soutenus par un niveau élevé de capitaux propres (43,7 milliards d‘euros)”, ajoute-t-elle.

La banque rappelle qu‘elle n‘avait pas émis d‘actions de préférence dans le cadre de la deuxième tranche de renforcement des fonds propres des banques proposée par l‘Etat.

L‘action Crédit agricole a ouvert en nette hausse à la Bourse de Paris et progressait de 2,6% à 14,82 euros vers 9h50 après une pointe à 14,93 euros.

“Le Crédit agricole n‘a pas envie de diluer les actionnaires et passe donc par une émission de titres super subordonnés qui sont assimilés à des fonds propres”, a réagi Sébastien Barthélémi, analyste chez Louis Capital Markets.

“On aurait préféré une augmentation de capital qui aurait apporté des fonds propres de meilleure qualité mais le choix stratégique de la banque n‘impacte ni la qualité de son crédit, ni sa solidité”, ajoute-t-il.

Une émission de dette subordonnée est positive pour l‘action dans la mesure où elle n‘entraîne pas de dilution, a déclaré de son côté un opérateur de marché qui a souhaité conserver l‘anonymat.

Le Crédit agricole rejoint la liste des grands établissements bancaires français ayant récemment engagé un processus de remboursement des aides accordées par l‘Etat dans le cadre de son plan d‘aide au secteur bancaire.

Après BNP Paribas (BNPP.PA) et Société générale (SOGN.PA), qui ont annoncé des augmentations de capital pour mener à bien leurs programmes de remboursement, la banque mutualiste BPCE (CNAT.PA) a annoncé lundi le lancement d‘une émission de TSS destinée à rembourser une partie des quatre milliards d‘euros avancés par l‘Etat sous cette forme (plus de détails, cliquer sur [ID:nLC426212]).

Les banques françaises, comme leurs homologues européennes et américaines, veulent profiter de la récente reprise des marchés actions pour retrouver davantage d‘autonomie.

Voir aussi:

* LE POINT sur les banques [BANK/FR]

Matthias Blamont, avec la contribution de Juliette Rouillon. Edité par Pascale Denis et Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below