14 mai 2009 / 08:20 / il y a 8 ans

LEAD 1 Rexel-CA du T1 inférieur aux attentes, baisse de la marge

* Chiffres du T1 inférieurs aux attentes

* Hausse du flux net de trésorerie

* Inquiétudes d'analystes sur les covenants

PARIS, 14 mai (Reuters) - Rexel (RXL.PA) a annoncé jeudi une hausse de 11,7% de son chiffre d'affaires à 2.809,8 millions d'euros mais en baisse de 15,4% à périmètre constant en raison de la dégradation de la conjoncture sur tous les marchés du leader mondial de la distribution de matériel électrique.

Le consensus Reuters Estimates (5 analystes) tablait en moyenne sur un chiffre d'affaires trimestriel de 3.008 millions.

"Les résultats sont pires que prévu", souligne l'analyste de Fortis Bank dans une brève note, qui déplore l'absence d'annonce dans le communiqué pour renforcer la structure de son capital.

Vers 10h00, le titre Rexel cédait ainsi 3% à 5,89 euros, pour une capitalisation boursière de 1,5 milliard d'euros. le titre a regagné toutefois 24% depuis le début de l'année après avoir perdu 62% en 2008.

La baisse du prix des câbles à base de cuivre par rapport au premier trimestre 2008 représente environ 4 points de la baisse des ventes de 15,4%. A prix du cuivre constant, les ventes auraient diminué de 11,3%.

Du fait de son activité de ventes de câbles, le groupe est exposé indirectement aux variations du prix du cuivre. Les câbles constituent environ 15% du chiffre d'affaires du groupe et le cuivre 60% de leur composition.

Les ventes en Amérique du Nord (32% du CA) reculent de 21,5% en données comparables, celles de l'Europe (59% du CA) de 13% et l'Asie-Pacifique (6% du CA) de 4%.

En données comparables et ajustées, l'Ebita du groupe (résultat opérationnel avant amortissement des actifs incorporels) a reculé de 47,7% à 84,9 millions d'euros, soit une marge de 3,0% contre 4,8% un an plus tôt.

HAUSSE DE LA TRESORERIE

Le résultat net s'établit à 0,9 million d'euros contre 62,5 millions un an plus tôt après une charge de 38,5 millions en grande partie liée à des provisions pour restructurations. Le résultat net récurrent s'établit à 27,3 millions d'euros contre 72,9 millions d'euros au premier trimestre.

Le flux net de trésorerie disponible a en revanche progressé de 37,6% à 167,7 millions d'euros, en raison notamment de la diminution du besoin en fonds de roulement et d'une limitation des investissements opérationnels à 10 millions d'euros.

Au 31 mars 2009, la liquidité du groupe s'élevait à 1,2 milliard d'euros, dont 614 millions d'euros de trésorerie nette des découverts et 585 millions d'euros non tirés sur les lignes de crédits, ajoute Rexel, qui précise que la liquidité est supérieure aux échéances de remboursement du Crédit Senior d'ici fin 2011 dont le montant cumulé s'élève à 704 millions d'euros.

Dans une brève note, les analystes de Natixis Securities estiment néanmoins que le risque de rupture des covenants reste un sujet d'actualité, le ratio dette nette /Ebitda ressortant à 3,8 (contre 4,75 pour le covenant de juin 2009)

En raison de la dégradation de la conjoncture au premier trimestre, Rexel a annoncé un renforcement de son plan d'économies en le portant à 170 millions d'euros contre 110 millions prévu initialement en février.

(Jean-Michel Bélot, édité par Jacques Poznanski)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below