LEAD 1-PSA-L'Europe restera difficile au T2, CA -7% au T1

mercredi 25 avril 2012 07h47
 

PARIS 25 avril (Reuters) - PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA: Cotation) a prévenu mercredi que l'environnement en Europe, qui a entraîné une baisse de 7% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, devrait rester difficile sur l'ensemble de la première moitié de l'année.

Le premier constructeur automobile français, numéro deux européen, a maintenu toutefois son estimation d'une contraction de 5% du marché automobile européen sur l'ensemble de 2012.

"Le groupe a rencontré sur le premier trimestre un environnement concurrentiel toujours difficile en raison d'une pression sur les prix identique à celle du 4e trimestre 2011, et de l'Europe du Sud en forte dégradation qui impactent défavorablement le mix pays", a expliqué PSA dans un communiqué.

"Ce contexte devrait perdurer sur le premier semestre."

Sur les trois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires du groupe est tombé à 14,3 milliards d'euros, légèrement supérieur au consensus réalisé par Thomson Reuters à partir des estimations de cinq analystes qui donnait 13,9 milliards.

Dans la seule division automobile, coeur de métier du groupe et dont le résultat opérationnel est tombé l'an dernier dans le rouge, le chiffre d'affaires a chuté de 14% à 9,72 milliards d'euros.

Les ventes mondiales de PSA en volume ont baissé de 14,2% à 790.100 unités à cause de l'Europe, où PSA réalisait encore 58% de ses ventes en 2011, de l'Amérique latine où le marché est confronté à un ralentissment, et de l'Iran où les difficultés de financement consécutives au renforcement des sanctions internationales ont contribué à faire baisser de 8,1% les ventes de voitures Peugeot en pièces détachées. PSA, qui a annoncé en février une alliance avec l'américain General Motors (GM.N: Cotation) et augmenté en mars son capital d'un milliard d'euros dans le cadre de ce partenariat, a également confirmé son objectif de réduire significativement sa dette cette année et celui de ramener ses stocks à 61 jours fin 2012.

Echaudé par plusieurs "profit warnings" en 2011, il se garde toujours de fixer un objectif de résultat annuel.

Lors de la publication lundi de son chiffre d'affaires, ressorti en hausse de 8,4% grâce à l'Amérique du Nord et à la Chine, l'équipementier automobile Faurecia (EPED.PA: Cotation), dont PSA détient 57,4%, a souligné que la visibilité sur le second semestre en Europe demeurait limitée. (voir [ID:nL5E8FO0ES])

L'action PSA a clôturé mardi à 8,93 euros. Depuis le début de l'année, le titre a cédé 3% environ après avoir effacé plus de la moitié de sa valeur en 2011.

(Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)