RWE modifie des contrats de gaz onéreux, objectifs maintenus

jeudi 10 novembre 2011 13h20
 

FRANCFORT, 10 novembre (Reuters) - RWE (RWEG.DE: Cotation) a annoncé jeudi avoir réussi à modifier certains contrats avec les fournisseurs de gaz qui lui ont coûté plusieurs centaines de millions d'euros, cherchant comme les autres groupes de services collectifs partout en Europe à se désengager de ces accords.

Les contrats à long terme avec des fournisseurs tels que le russe Gazprom (GAZP.MM: Cotation) ou le norvégien Statoil établissent le prix du gaz en fonction de celui du pétrole depuis des dizaines d'années.

Toutefois, les prix dans les terminaux ont progressé moins vite que ceux du pétrole, de sorte que les groupes énergétiques sont amenés à vendre le gaz dans le cadre de ces contrats à long terme à perte afin de conserver leurs clients.

RWE a réussi, soit a mettre fin à certains de ces contrats, qui représentent la moitié du portefeuille du groupe et s'étalent jusqu'en 2036, soit à les indexer sur les cours du gaz, a précisé la société.

L'analyste de Deutsche Bank Hasim Senguel estime que "c'est un signal clairement positif, mais qui pourrait avoir un impact de courte durée."

L'action RWE gagne 3,5% à 29,06 euros vers 13h00, alors que l'indice européen des utilitiés avance de 1%.

Le groupe a également réaffirmé ses perspectives de résultats pour l'année après avoir publié un résultat opérationnel en baisse de 30% à 4,3 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'exercice, conforme aux attentes.

Voir aussi:

Veolia lance un 2e avertissement sur ses objetifs 2011 [ID:nL6E7MA0MA]

(Peter Dinkloh, Juliette Rouillon pour le service français, édit par Gilles Guillaume)