September 6, 2011 / 11:39 AM / in 6 years

LEAD3-Sanofi dévoile ses ambitions au-delà de la fin des brevets

5 MINUTES DE LECTURE

* Croissance moyenne des ventes d'au moins 5% par an

* Nouvelles économies et accélération dans les émergents

* Hausse du taux de distribution du dividende

* Le titre progresse en Bourse

(Actualisé avec conférence)

par Benjamin Mallet et Caroline Jacobs

PARIS, 6 septembre (Reuters) - Sanofi (SASY.PA) a dévoilé mardi ses perspectives pour la période 2012-2015, qui incluent une progression moyenne de ses ventes d'au moins 5% par an et une part grandissante des marchés émergents.

Le géant pharmaceutique, qui veut atténuer l'impact de la concurrence des génériques et s'assurer ensuite une croissance durable, prévoit également de réduire ses coûts de deux milliards d'euros d'ici 2015 grâce à de nouvelles mesures d'économies et aux synergies liées à l'américain Genzyme, racheté au printemps.

Les plates-formes de croissance - marchés émergents, vaccins humains ou encore santé animale - et Genzyme devraient représenter environ 66% du chiffre d'affaires du groupe en 2011 et plus de 80% en 2015, a indiqué Sanofi.

Sur la période 2012-2015, le groupe français prévoit une croissance moyenne du bénéfice par action (BNPA) des activités supérieure à celle de son chiffre d'affaires et le lancement potentiel de 19 projets.

Il compte renforcer sa position dans les marchés émergents, qui devraient représenter entre 38% et 40% de son chiffre d'affaires en 2015 contre 29% en 2010, cet objectif impliquant une croissance à deux chiffres des ventes de ces marchés sur la période 2012-2015.

Le directeur général, Chris Viehbacher, a indiqué lors d'une conférence téléphonique que le groupe envisageait de nouvelles acquisitions de taille modeste mais pas de transaction majeure.

Sanofi veut en outre augmenter le taux de distribution de son dividende à 50% en 2014 - contre 35% en 2010 - et "confirme sa pratique actuelle de rachat opportuniste d'actions".

"Nous avons besoin de mettre l'accent sur le dividende parce que nous pensons que c'est complètement cohérent avec une prévision de croissance durable à long terme (...). Clairement, un rachat d'actions ne correspond pas à cet objectif", a déclaré le directeur financier, Jérôme Contamine.

Rebond De La Marge en Vue

Le groupe pharmaceutique doit faire face depuis 2008 et jusqu'en 2013 à la fin d'une multitude de brevets, comme l'anticancéreux Taxotère et l'antithrombotique Plavix, livrés ainsi à la concurrence des génériques.

Les ventes de ses principaux produits "génériqués" devraient atteindre cette année environ trois milliards d'euros contre 7,6 milliards en 2008, l'impact négatif des expirations de brevets sur le résultat net des activités étant attendu au total à environ 1,4 milliard (après impôt) en 2012.

Compte tenu de cet impact, le taux de marge opérationnelle des activités de Sanofi devrait être d'environ 31% en 2012, contre 41,7% annoncés pour 2010.

Sur la période 2012-2015, Sanofi prévoit toutefois une amélioration de son taux de marge opérationnelle des activités.

Pour 2013, Sanofi confirme viser au moins le même niveau de chiffre d'affaires et un niveau comparable de résultat net des activités par rapport à 2008, hors contribution de Genzyme.

Le titre Sanofi a clôturé mardi en hausse de 1,66% à 48,88 euros, enregistrant l'une des rares hausses d'un CAC 40 .FCHI en repli de 1,13%.

"Nous voyons cette actualisation comme étant favorable", ont écrit dans une note les analystes de Berstein Research. "Il n'y a pas de mauvaise surprise et la prévision de long terme est solide."

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below