1 septembre 2011 / 11:27 / dans 6 ans

LEAD 1-France-Le marché auto stable après un petit mois d'août

* Immatriculations +3,2% en août, +0,4% sur huit mois

* Volume de ventes inférieur de moitié par rapport à juin

* Le CCFA maintient sa prévision d‘une baisse de 8% environ du marché auto français en 2011

PARIS, 1er septembre (Reuters) - Les ventes de voitures neuves en France restent stables depuis le début de l‘année après un petit mois d‘août qui a surtout profité aux constructeurs étrangers.

Le Comité des constructeurs français d‘automobiles (CCFA) a annoncé jeudi 108.530 nouvelles immatriculations de voitures dans l‘Hexagone le mois dernier, soit une hausse de 3,2% en données brutes et corrigées des jours ouvrables. Il s‘agit de la première hausse après quatre mois consécutifs de baisse.

Le marché, qui ne cesse de grignoter, depuis la fin des primes à la casse, l‘avance acquise au début de l‘année, reste en hausse de 0,4% sur les huit premiers mois, contre +0,2% sur sept mois.

“Attention aux effets de manche, août est comme chaque année un tout petit mois, avec une activité commerciale réduite qui peut fausser les interprétations”, précise un porte-parole du CCFA.

Les immatriculations d‘août représentent ainsi la moitié seulement des ventes enregistrés en juin, avant la coupure estivale.

“On est toutefois toujours en positif, ce qui conforte notre projection d‘une baisse de 8% environ du marché français sur l‘ensemble de l‘année”, ajoute le porte-parole.

Les constructeurs automobiles étrangers ont tiré leur épingle du jeu, avec une croissance de 10,5% sur le mois - et +15,2% pour l‘allemand Volkswagen (VOWG.DE) grâce notamment à un bond d‘un tiers des ventes de Golf - contre un recul de 2,2% pour les deux acteurs français.

Les immatriculations de PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA) ont diminué de 3,0% tandis que celles du groupe Renault (RENA.PA) ont baissé de 1,4%. Les ventes de la seule marque au losange ont rebondi de 4,8% tandis que celles de la marque low cost Dacia (-22%) souffrent toujours de la fin du bonus pour le GPL et de pénuries de composants sur les moteurs diesel.

“C‘est le plus petit mois de l‘année, mais le marché signe une performance très honorable, il résiste globalement mieux que prévu”, commente Flavien Neuvy, directeur de l‘Observatoire Cetelem de l‘automobile.

“Avec les incertitudes macroéconomiques apparues cet été et à la rentrée, il reste maintenant à voir si le moteur des flottes va continuer de tourner au cours des prochains mois, et si la demande des entreprises compensera la baisse attendue des ventes aux particuliers”, ajoute-t-il.

Les incertitudes sur l’économie ne se ressentent pas sur la demande en utilitaires, puisque les ventes de fourgonnettes et fourgons ont augmenté de 5,8% en France en août, tandis que celles de poids lourds ont grimpé de 38,8%.

Pour un graphique sur les immatriculations d‘août:

here

Gilles Guillaume et Benjamin Mallet, édité par Gregory Schwartz

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below