LEAD 2 Eiffage n'exclut pas des cessions pour redresser la barre

mercredi 31 août 2011 19h31
 

* Filiales non stratégiques déficitaires dans le collimateur

* Plan de redressement dans les TP et l'énergie

* Objectif de CA annuel confirmé

* Roc +9,5%, net -38,6% avec APRR

(Actualisé avec conférence analystes et précisions)

PARIS, 31 août (Reuters) - Le nouveau directeur général d'Eiffage (FOUG.PA: Cotation) n'écarte pas la cession ou la fermeture de filiales déficitaires pour conforter le début de reprise de la performance du groupe de BTP observé au premier semestre.

Pierre Berger, successeur désigné du président et fondateur du numéro cinq européen du BTP et des concessions Jean-François Roverato, a également annoncé pour la division énergie Forclum un plan d'économies visant à réduire de 3 à 4% les frais généraux d'ici 2013-2014.

"Nous allons, sur les branches travaux publics et en particulier énergie, continuer voire même intensifier nos efforts et nos plans de redressement de façon à ce que les performances, qui sont stabilisées, puissent remonter de façon significative", a déclaré Pierre Berger au cours d'une réunion avec les analystes.   Suite...