31 août 2011 / 05:28 / dans 6 ans

LEAD 1-Bourbon en perte au S1, mise sur les hausses de tarifs

* Perte de E21,4 mlns liée à la faiblesse du dollar

* La reprise se confirme malgré la crise financière

* Les taux d‘utilisation des navires devraient continuer à s‘améliorer

PARIS, 31 août (Reuters) - Bourbon (GPBN.PA) a annoncé mercredi une perte nette au titre du premier semestre en raison de la faiblesse du dollar mais le groupe compte bénéficier dès la fin 2011 de la hausse des tarifs d‘affrètement de ses navires.

Le spécialiste des services maritimes pour l‘offshore pétrolier, qui mise sur la modernisation de sa flotte pour profiter de la hausse des investissements de ses clients, a également souligné dans un communiqué que la reprise du marché continuait de “s‘affirmer (...) malgré la récente crise financière”.

“On pense que, au cours du second semestre, les taux d‘utilisation des navires vont encore s‘améliorer et on pense commencer à bénéficier de l‘augmentation des tarifs d‘affrètement (...) d‘ici à la fin de l‘année et bien sûr en 2012”, a déclaré lors d‘une conférence téléphonique Christian Lefèvre, directeur général du groupe.

En 2012, une hausse de 10% des tarifs moyens journaliers d‘affrètement sur 50% de la flotte de Bourbon entraînerait une croissance de son excédent brut d‘exploitation (Ebitda) de 50 millions d‘euros, a-t-il ajouté.

Une amélioration de 2% des taux d‘utilisation moyens des navires du groupe devrait quant à elle se traduire l‘année prochaine par une hausse de 20 millions d‘euros de l‘Ebitda, a également déclaré Christian Lefèvre.

Bourbon a enregistré au premier semestre 2011 une perte nette de 21,4 millions d‘euros (contre un bénéfice de 41 millions), un résultat opérationnel de 43,1 millions (+19,9%), un excédent brut d‘exploitation (Ebitda) de 142,1 millions (+16,6%) et un chiffre d‘affaires - déjà publié - de 483 millions (+18,8%).

Le résultat financier est négatif de 62,7 millions d‘euros, avec en particulier des charges nettes de 30,5 millions générées par l’évolution des parités des devises.

SE “POSITIONNER” EN LIBYE

Evoquant la possible reprise des investissements des compagnies pétrolières en Libye, Christian Lefèvre a déclaré : “Nous comptons bien nous positionner sur la zone et répondre aux demandes des clients.”

Bourbon a en outre indiqué qu‘il poursuivait la mise en oeuvre de son plan stratégique 2011-2015.

Dans le cadre de ce plan présenté en juin 2010, la société a prévu d‘investir au total deux milliards de dollars pour remplacer ses navires obsolètes dans l‘offshore continental et développer l‘activité Subsea Services en offshore profond.

Le groupe, qui s‘est recentré sur l‘offshore en 2010 en cédant son activité de vrac, vise également une croissance moyenne annuelle du chiffre d‘affaires offshore de 17%, un taux de disponibilité de sa flotte supérieur à 95% et, en 2015, un ratio de résultat brut d‘exploitation (Ebitda) sur chiffre d‘affaires de 45% dans l‘offshore.

Le titre Bourbon a clôturé mardi en recul de 0,16% à 22,495 euros, accusant un plongeon de 28,6% depuis le début de l‘année après une hausse de 31,7% en 2010, pour une capitalisation proche de 1,5 milliard.

Benjamin Mallet, édité par Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below