Bourse-Abercrombie chute après avoir averti sur ses perspectives

mercredi 17 août 2011 17h01
 

17 août (Reuters) - Le titre Abercrombie & Fitch (ANF.N: Cotation) perdait quelque 5% en première partie de séance à Wall Street après que la chaîne de vêtements pour jeunes a dit qu'il "entrait dans une période de grande incertitude" au moment où s'approchent les ventes cruciales liées à la rentrées des classes. Vers 15h00 GMT, l'action cédait 4,9% à 67,54 dollars alors que le S&P 500 .SPX avançait de 0,79%.

Le groupe, qui gère 1.073 magasins avec des différentes marques, a pourtant annoncé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Le sentiment du consommateur américain est tombé en août à son plus bas niveau depuis plus de 30 ans, sur fond de craintes pour la reprise économique et de désenchantement sur les politiques gouvernementales. (voir [ID:nLDE77B0TY]) Ces pressions macroéconomiques s'ajoutent aux coûts élevés et aux fortes promotions des distributeurs, alors que la seconde plus importante période d'achat aux Etats-Unis qu'est la rentrée scolaire s'approche.

"Lorsque nous regardons la première partie de l'année et vers 2012, il est clair que nous entrons dans une période de grande incertitude", a déclaré le directeur général Mike Jefferies.

"Les questions des coûts auront certainement un impact plus significatif lors de la première partie de l'année et la réponse des consommateurs à l'augmentation des prix reste incertaine", a-t-il ajouté.

Abercrombie & Fitch, de même que ses homologues, a augmenté ses prix étant donnée la hausse des coûts des matières premières, qui rogne sur les marges. L'entreprise a fait état d'une baisse de ses marges au second trimestre de 150 points de base.

La griffe américaine, très populaire auprès des adolescents pour ses vêtements décontractés arborant des logos au nom ou aux initiales de la maison, a dégagé un bénéfice trimestriel en hausse, et continue de prendre des parts de marché à des concurrents tels que American Eagle Outfitters (AEO.N: Cotation) ou Aeropostale ARO.N.

Le résultat sur le deuxième trimestre est ressorti à 32 millions de dollars, soit 0,35 dollar par action, contre 19,5 millions (0,22 dollar/action) il y a un an et 0,30 dollar attendu par les analystes.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 23% à 916,8 millions. (Nivedita Bhattacharjee, Mehdi-Nicolas El Moueffak pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)