Generali maintient son objectif malgré des pertes sur la Grèce

vendredi 5 août 2011 14h48
 

MILAN, 5 août (Reuters) - Generali (GASI.MI: Cotation), le troisième assureur européen, reste optimiste pour son activité malgré des dépréciations nettes de 283 millions d'euros au premier semestre, liées notamment à la dette grecque.

Premier assureur d'Italie, Generali a réaffirmé viser un résultat d'exploitation sur l'année autour de 4,0-4,7 milliards d'euros.

Le groupe a publié un bénéfice net semestriel inférieur aux attentes, en baisse de 8% à 806 millions d'euros, alors que les analystes interrogés par Reuters anticipaient 824 millions d'euros.

Le bénéfice d'exploitation a quant à lui progressé de 12,7% à 2,408 milliards d'euros, dépassant nettement le consensus (2,220 milliards).

Generali détient plus de 40 milliards d'euros d'obligations italiennes mais leur dépréciation, liée à la crise des dettes souveraines en zone euro, ne pèse pas sur les résultats du premier semestre, bien que cette perte de valeur puisse affecter le capital du groupe.

Allianz ALVG.DE>, le premier assureur européen, a fait état vendredi d'une baisse plus marquée que prévu de son bénéfice net du deuxième trimestre, sous le coup d'une dépréciation de 326 millions d'euros passée sur ses titres de dette souveraine grecque. (voir [ID:nLDE77403B])

(Nigel Tutt, Natalie Huet pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)