Kraft prévoit de se scinder en deux, forte hausse du titre

jeudi 4 août 2011 17h28
 

NEW YORK, 4 août (Reuters) - Le géant américain de l'alimentaire Kraft Foods KFT.N a annoncé jeudi qu'il prévoyait de se scinder en deux sociétés distinctes, tout en publiant des résultats supérieurs aux attentes et en relevant ses prévisions pour 2011.

Un an et demi après le rachat controversé du chocolatier britannique Cadbury, Kraft prévoit de scinder ses activités nord-américaines d'épicerie par le biais d'une scission non imposable d'ici fin 2012.

Kraft juge désormais que ses activités d'en-cas et son pôle nord-américain d'épicerie ont désormais des priorités stratégiques, des profils de croissance et des objectifs d'exploitation qui divergent.

Les investisseurs pourront dès lors choisir entre les fortes perspectives de croissance du marchés des en-cas dans les économies émergentes, ou tabler sur la sécurité offerte par les activités d'épicerie.

Le projet de scission a reçu deux soutiens de poids, ceux des investisseurs Nelson Pelte et Warren Buffet, le second étant le premier actionnaire de Kraft.

Le groupe a parallèlement publié un bénéfice meilleur qu'attendu, à 62 cents par action, pour un consensus Thomson Reuters I/B/E/S à 58 cents par titre, avec un chiffre d'affaires net en hausse de 13,3% à 13,9 milliards.

Le groupe a relevé sa prévision de BPA annuel à au moins 2,25 dollars et de croissance organique de son chiffre d'affaires à au moins 5%. Il visait auparavant un BPA annuel d'au moins 2,20 dollars et une croissance organique d'au moins 4%.

L'ensemble de ces annonces permettait au titre de Kraft de bondir de près de 3% à la Bourse de New York dans la matinée.

(Martinne Geller, Nicolas Delame pour le service français, édité par Cyril Altmeyer)