ING-Charge de E310 mlns sur la Grèce, T2 supérieur aux attentes

jeudi 4 août 2011 08h44
 

* Bénéfice net T2 +24,4% à E1,5 md (consensus: E1,3 md)

* Dépréciation de 310 millions d'euros sur les titres grecs

* Pas d'acompte sur dividende, priorité au remboursement de l'aide publique

AMSTERDAM, 4 août (Reuters) - Le bancassureur néerlandais ING ING.AS a annoncé jeudi avoir subi une dépréciation de 310 millions d'euros sur la dette souveraine grecque qu'il détient, ce qui a légèrement amputé son bénéfice au deuxième trimestre même s'il reste supérieur aux attentes.

Son résultat net a bondi de 24,4% au deuxième trimestre, à 1,5 milliard d'euros, grâce au solide rétablissement des bénéfices de sa division d'assurance. Les analystes interrogés anticipaient en moyenne 1,3 milliard d'euros.

Cette charge sur la Grèce intervient après que le secteur privé a accepté de passer une perte de 21% sur les obligations d'Etat grecques arrivant à maturité avant 2020 dans le cadre du plan de sauvetage d'Athènes mis sur pied lors du sommet européen du 21 juillet. (voir [ID:nLDE76K1SY])

A titre de comparaison, les banques françaises BNP Paribas (BNPP.PA: Cotation) et Société générale (SOGN.PA: Cotation) ont passé des charges respectives de 534 millions d'euros et 395 millions avant impôts. [ID:nLDE77104M] et [ID:nLDE77116Y]

ING possédait environ 1,4 milliard d'euros de titres souverains grecs à fin mars.   Suite...