UPM-Kymmene chute en bourse après la publication des résultats

mercredi 3 août 2011 13h01
 

HELSINKI, 3 août (Reuters) - Le titre du groupe papetier finlandais UPM-Kymmene (UPM1V.HE: Cotation) chutait en Bourse mercredi vers la mi-journée, tombant à un creux de plus de 16 mois, après avoir fait état de résultats et de prévisions inférieurs aux attentes.

Trois facteurs ont pesé sur les résultats, a souligné la société : la hausse des coûts, la faiblesse des prix de vente de la pâte à papier et des piètres performances commerciales de sa division électricité.

Cette dernière ainsi que l'activité pâte à papier ont d'ailleurs dégagé des bénéfices moins bons que prévu tandis que la division papier du groupe, principal contributeur au chiffre d'affaires, est, sans surprise, parvenu à l'équilibre.

Le bénéfice opérationnel d'UPM a augmenté de deux millions d'euros à 201 millions d'euros au deuxième trimestre, alors que le consensus tablait sur 216 millions d'euros, selon une enquête Reuters.

UPM a fait état d'un bénéfice opérationnel de 399 millions d'euros au premier semestre, alors qu'il était de 315 millions d'euros un an auparavant.

En disant que son résultat opérationnel du second semestre ne serait pas meilleur que celui du premier, UPM est nettement en-deçà des prévisions pour l'ensemble de l'exercice, les analystes ayant tablé jusqu'ici sur un bénéfice 2011 de 898 millions d'euros.

"La demande du marché et les coûts de développement semblent s'être stabilisés. Dans ce cas de figure, le meilleur moyen d'améliorer les fondamentaux en termes de rentabilité réside dans la consolidation et le restructuration," a déclaré le directeur général Jussi Pesonen.

Vers 11h00 GMT, l'action UPM reculait de 6,3% à 9,295 euros tandis que le titre de son concurrent Stora Enso (STERV.HE: Cotation) cèdait 3,14% à 5,405. Le principal indice de la Bourse d'Helsinki .OMXHPI enregistrait une baisse de 1,37%.

(Jussi Rosendahl, Mehdi-Nicolas El Moueffak pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)