3 août 2011 / 06:03 / dans 6 ans

StanChart - Bénéfice du S1 en hausse de 17%, consensus battu

HONG KONG, 3 août (Reuters) - Standard Chartered (STAN.L), banque britannique qui réalise l‘essentiel de ses bénéfices en Asie, a fait état mercredi d‘un résultat imposable meilleur que prévu au premier semestre, à la faveur d‘une forte croissance dans les pays émergents.

L’établissement, qui semble bien parti pour enregistrer un nouvel exercice de bénéfices record, a dégagé un résultat imposable de 3,636 milliards de dollars (2,56 milliards d‘euros) sur les six premiers mois de l‘année, contre 3,12 milliards il y a un an et 3,47 milliards attendus par les analystes financiers, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

“Nos dépenses restent fermement sous contrôle (...), ce qui ne nous empêche pas de commencer à accélérer les investissements pour soutenir la croissance en 2012”, a déclaré Peters Sands, directeur général de Standard Chartered, cité dans un communiqué.

“Nous sommes sur une très bonne dynamique et nous continuons à gagner des parts de marché sur toute une série de produits et dans bon nombre de zones géographiques.”

En 2010, Standard Chartered, en concurrence frontale avec HSBC (HSBA.L) pour attirer les meilleurs salariés en Asie, avait été plombé par une hausse des coûts supérieure à celle des revenus.

Cette année, la banque prévoit une évolution similaire des coûts et des revenus.

Pour garder leurs coûts sous contrôle, bon nombre de banques ont supprimé des postes, à l‘image de HSBC (HSBA.L) et de Credit Suisse CSGN.VX, qui vont éliminer respectivement 30.000 et 2.000 emplois. (voir [ID:nLDE7700E0] et [ID:nLDE76R03Z])

Standard Chartered a déjà dit avoir supprimé 800 postes au premier trimestre, tout en prévoyant une augmentation nette d‘un millier du nombre de ses salariés sur l‘ensemble de l‘année.

La banque, dont le titre coté à Londres a reculé de 11% depuis le début de l‘année, compte actuellement 85.000 employés.

Le bénéfice tiré de l‘Inde, son plus gros marché, a reculé de 39% et Standard Chartered a déclaré que les perspectives à court terme dans le pays restaient difficiles, le ralentissement de l‘activité y étant plus rapide et marqué qu‘initialement anticipé.

Ailleurs dans le secteur bancaire européen, Société générale (SOGN.PA), qui a déprécié la valeur de ses titres de dette de l‘Etat grec au deuxième trimestre, a renoncé mercredi à son objectif de bénéfice net de six milliards d‘euros en 2012, signe d‘une dégradation de l‘environnement économique et financier. [ID:nLDE77116Y]

Kelvin Soh, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below