29 juillet 2011 / 15:53 / il y a 6 ans

LEAD 1-Italcementi prévoit d'augmenter ses prix au S2

* Italcementi et sa filiale Ciments Français pénalisés par la hausse des coûts au S1

* L'action Ciments Français a perdu 3,8%

MILAN/PARIS, 29 juillet (Reuters) - Italcementi ITAI.MI a dit vendredi prévoir une hausse sensible de ses prix qui devra permettre d'aider à compenser la progression des coûts énergétiques au second semestre 2011, après une chute de 15% de son bénéfice lors de la première partie de l'exercice.

Comme ses principaux concurrents, le cimentier italien a pâti de la hausse des prix des matières premières, la faiblesse de la demande compliquant la répercussion sur la clientèle de la poussée des coûts.

Sa filiale Ciments Français CMFP.PA a aussi vu son résultat d'exploitation semestriel affecté par la hausse des coûts énergétiques et les changes, ce qui a fait baisser le titre en Bourse vendredi.

Le bénéfice net de Ciments Français a cependant été dopé par la baisse des frais financiers et le groupe a indiqué qu'il verserait un acompte sur dividende de 1,50 euro par action le 17 août.

Jeudi, Lafarge LAFP.PA avait déjà fait état des difficultés qu'il rencontre en raison de la hausse des prix, tout en maintenant ses anticipations de progression des volumes. (voir [ID:nLDE76Q0C1])

Italcementi a publié un bénéfice avant taxes, amortissements et dépréciations (Ebitda) de 372,1 millions d'euros pour le premier semestre, alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S prédisait 382,4 millions.

"La deuxième partie de l'année devrait montrer une amélioration significative des prix de vente dans certains pays, dont l'Italie, afin d'absorber les pressions inflationnistes provoquées par les facteurs énergétiques", explique Italcementi dans un communiqué.

Le groupe prévoit que les performances positives qu'il attend dans la deuxième partie de l'année sur son marché français et sur ceux des principales économies émergentes compenseront les effets négatifs provoqués par ses activités en Egypte, où les volumes ont reculé de 14,6% au cours des six premiers mois de l'année dans le sillage du "printemps arabe".

Ciments Français a de son côté précisé que la détérioration de la performance du marché égyptien intégrée à ce jour dans ses prévisions devrait conduire à des résultats opérationnels au second semestre du même ordre de grandeur que ceux réalisés au premier semestre.

Au premier semestre, le résultat brut d'exploitation courant de Ciments Français s'est chiffré à 386,4 millions d'euros (-12,8%), le bénéfice net part du groupe à 193 millions d'euros contre 103 millions au premier semestre 2010, et le chiffre d'affaires à 2.042,2 millions d'euros (-1,8 %).

L'action Ciments Français a clôturé à 72,05 euros vendredi après ces annonces, en recul de 3,81%.

A Milan, Italcementi a fini à 5,62 euros, en repli de 0,27%.

* Le communiqué de Ciments Français :

link.reuters.com/hut82s

Noëlle Mennella à Paris, Michel Rose à Rome, Nicolas Delame pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below