Le bénéfice d'Eni affecté par la baisse de production en Libye

vendredi 29 juillet 2011 10h40
 

MILAN, 29 juillet (Reuters) - Le groupe pétrolier italien Eni (ENI.MI: Cotation) a publié vendredi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes et prévoit une chute de 10% de sa production de 2011 en raison des troubles en Libye.

Son bénéfice net ajusté a chuté de 14% à 1,44 milliard d'euros, alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait 1,65 milliard.

Eni prévoit pour l'année une baisse de 10% de sa production d'hydrocarbures, qui atteignait en 2010 autour de 1,815 million de barils équivalents pétrole par jour.

Cette chute annoncée de sa production résulte de la quasi fermeture de ses opérations en Libye, où il est le premier opérateur étranger.

Mais le groupe pétrolier dit toujours attendre des résultats "solides" pour l'ensemble de l'année et a relevé de 4% son acompte sur dividende à 0,52 euro par action (consensus: 0,51 euro).

Parmi ses concurrents, Total (TOTF.PA: Cotation) a publié dans la matinée des résultats en repli au deuxième trimestre, en raison notamment des opérations de maintenances sur certaines de ses installations, mais s'est dit "très confiant" pour le reste de l'année. (voir:[ID:nLDE76R0J5])

Vers 8h40 GMT, l'action Eni cédait 0,39%, faisant mieux qu'un indice sectoriel (-0,93%) notamment plombé par le recul de Total (-1,42%).

(Ian Simpson, Natalie Huet pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)