29 juillet 2011 / 05:43 / dans 6 ans

LEAD 3-Veolia-Nouvelles restructurations, le titre chute

* Environ E800 mlns de dépréciations et provisions au 30 juin

* Ne pourra pas atteindre son objectif de résultat net 2011

* L‘action perd près de 9%, plus forte baisse du CAC 40

* Suez Environnement confirme ses objectifs

(Actualisé avec Suez Environnement en fin de dépêche)

par Benjamin Mallet et Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS, 29 juillet (Reuters) - Veolia Environnement (VIE.PA) a annoncé vendredi la mise en oeuvre de nouvelles mesures de restructuration ainsi qu‘un redéploiement de ses activités et des cessions d‘actifs, ce qui l‘a conduit à renoncer à ses objectifs.

Cet avertissement sur les résultats est lourdement sanctionné en Bourse, l‘action accusant la plus forte baisse du CAC 40 .FCHI avec un repli de 8,5% à 15,98 euros à 15h15, dans des volumes représentant plus de trois fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, après être tombé à un plus bas de 15,78 euros.

“Le ‘profit warning’ ne plaît pas du tout, mais alors pas du tout. Comme on est en plus dans un contexte marqué par les -18% de Vallourec (VLLP.PA) hier et le gadin d‘Alcatel ALUA.PA, le moindre dérapage est lourdement sanctionné”, explique un vendeur actions en poste à Paris.

Le numéro un mondial des services à l‘environnement précise dans un communiqué que ses nouvelles mesures de restructuration l‘amèneront à reconnaître dans ses comptes au 30 juin des dépréciations d‘actifs et des provisions pour un montant total qui devrait être d‘environ 800 millions d‘euros.

Les nouvelles mesures annoncées vendredi sont dictées par les “dernières évolutions des opérations en Europe du Sud, en particulier en Italie, et en Afrique du Nord ainsi qu‘aux Etats-Unis, notamment dans une activité spécifique de Propreté”, indique Veolia, sans vouloir donner davantage de précisions.

Le groupe ajoute qu‘il ne pourra pas atteindre son objectif de croissance de résultat net pour 2011 et qu‘il attend un résultat opérationnel récurrent hors Veolia Transdev en léger retrait à change constant par rapport au résultat opérationnel récurrent publié en 2010.

DÉTAILS LE 4 AOÛT

Auparavant, Veolia visait une croissance de son résultat opérationnel récurrent de 4% à 8%, hors rapprochement avec Transdev dans les transports.

Les objectifs de croissance organique de l‘activité, de réduction des coûts de 250 millions d‘euros, de cessions de 1,3 milliard d‘euros et de cash flows libres positifs après paiement des dividendes sont en revanche confirmés.

Veolia, qui a particulièrement souffert de la baisse des volumes de déchets traités pendant la crise, annonce qu‘il “détaillera les mesures de recentrage et d‘amélioration de la rentabilité” lors de la publication des comptes semestriels le 4 août.

Il indique également que le montant des cessions et partenariats réalisés au cours du premier semestre dépasse un milliard d‘euros et dégage des plus-values supérieures à 400 millions au titre des activités non poursuivies.

En Bourse, la valeur, qui perd 27% de sa capitalisation boursière depuis le début de l‘année à 8,3 milliards d‘euros, voit sa chute accélérée par des raisons techniques, le titre ayant ouvert un gap (fossé) entre son plus bas de la veille (à 17,23 euros) et le plus haut du jour (16,555 euros).

En outre, selon des analystes graphiques, l‘action revenue à son niveau d‘avril 2009 a enfoncé une zone support majeur à 16,20 euros et pourrait désormais retourner se positionner sur ses supports d‘il y a deux ans, à 15,16 euros.

Le grand concurrent de Veolia, Suez Environnement (SEVI.PA), qui accusait le coup en Bourse dans le sillage de Veolia, a confirmé ses objectifs vendredi. A 15h15, Suez perdait 1,9% à 12,855 euros.

“Suez Environnement publiera ses résultats semestriels le 3 août 2011 après la réunion de son conseil d‘administration mais confirme d‘ores et déjà que ses résultats sont en ligne avec ses objectifs annuels”, a indiqué le groupe dans un communiqué, sans plus de précisions.

Les objectifs du groupe pour la période 2011-2013 incluent pour cette année des progressions d‘au moins 5% de son chiffre d‘affaires et d‘au moins 10% de son résultat brut d‘exploitation (RBE) à change constant par rapport à 2010.

Suez Environnement vise également pour 2011 un résultat net part du groupe supérieur à 425 millions d‘euros et un cash flow libre au moins égal à celui de 2010, tandis que son ratio dette financière nette/RBE devrait s’établir aux alentours de trois fois à la fin de l‘année.

* Le communiqué de Veolia :

link.reuters.com/xet82s

* Le communiqué de Suez Environnement :

link.reuters.com/vet82s

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below