CFAO-Surmonte les événements au Japon et en Côte d'Ivoire au S1

jeudi 28 juillet 2011 19h34
 

PARIS, 28 juillet (Reuters) - CFAO (CFAO.PA: Cotation) a fait état jeudi de résultats semestriels en hausse malgré les retombées de la crise politique ivoirienne et du séisme japonais sur son activité, et indiqué aborder le second semestre avec confiance.

Le spécialiste de la distribution auutomobile et pharmaceutique en Afrique, introduit en Bourse par PPR (PRTP.PA: Cotation) en décembre 2009, a enregistré au premier semestre une croissance dans toutes ses divisions malgré une baisse de 41% de son activité au deuxième trimestre en Côte d'Ivoire.

L'impact des événements liés au séisme japonais a été limité pour CFAO en raison de la longueur du cycle d'approvisionnement, de stocks relativement importants en début d'année, et d'une disponibilité de véhicules initialement destinés au marché ivoirien, explique le groupe dans une présentation.

"Les performances du premier semestre (...) permettent d'aborder la seconde partie de l'année avec confiance. En dépit des événements qui ont marqué la première partie de l'année 2011, nous avons conforté notre croissance et amélioré le résultat opérationnel de près de 10%", déclare dans un communiqué Richard Bielle, président du directoire de CFAO.

De fait, le résultat opérationnel courant de la société est ressorti en progression de 9,9%, à 112,4 millions d'euros pour un chiffre d'affaire en hausse de 14,4% à 1,49 milliard d'euros (+18% hors Côte d'Ivoire).

La société a notamment souffert de charges opérationnelles courantes plus élevées (+12,6%) qui s'explique pour partie par l'intégration de nouvelles sociétés tandis que les marges de la division Automotive (61% des ventes du groupe) ont pâti du recul de l'activité en Côte d'Ivoire. L'endettement de l'entreprise s'est en outre accru, passant de 115,1 millions d'euros en fin d'année dernière à 315,6 millions d'euros à fin juin, en raison de la distribution de 50 millions d'euros de dividendes en juin et de l'évolution de son besoin en fonds de roulement.

Parallèlement, le groupe prévient que des risques de rupture de stocks sur certains modèles de marques japonaises persisteront au second semestre tandis qu'il anticipe une poursuite de la croissance des ventes de ses divisions Eurapharma et Industries Equipement et Services.

En Bourse, CFAO, valorisé 1,78 milliard d'euros, a perdu 0,43% jeudi avant cette publication. Depuis le début de l'année le titre affiche un recul de plus de 11%.

* Lien vers le communiqué: link.reuters.com/zaq82s

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Gilles Guillaume)