28 juillet 2011 / 11:34 / dans 6 ans

LEAD 1-Dassault - Safran retarde les discussions avec Thales

* Thales et Safran discutent d‘un échange d‘actifs dans la défense

* Safran refuse les solutions avancées par Thales, dit le PDG de Dassault Aviation

* Dassault est le premier actionnaire industriel de Thales

* Dassault abaisse sa prévision de livraisons de Falcon en 2011

par Tim Hepher et Cyril Altemeyer

SAINT-CLOUD (Hauts-de-Seine), 28 juillet (Reuters) - Le PDG de Dassault Aviation (AVMD.PA) a jugé jeudi intransigeante la direction de Safran (SAF.PA) dans le cadre des discussions sur des échanges d‘actifs avec Thales (TCFP.PA), dont le constructeur aéronautique est le principal actionnaire industriel.

Un an après les avoir interrompues, Safran et Thales ont annoncé en mai avoir repris des discussions sur un échange d‘actifs dans la défense, sous la pression de l‘Etat, leur actionnaire commun qui cherche à réduire les doublons dans un secteur en pleine réduction budgétaire. [ID:nLDE7490E7]

“A chaque fois que Thales propose une solution, tout est refusé par Safran. Thales fait un effort, et c‘est toujours non”, a déclaré Charles Edelstenne, PDG de Dassault Aviation, lors d‘une conférence de presse sur les résultats semestriels de son groupe

“Les valorisations sont à un niveau un peu extraordinaire”, a-t-il ajouté.

Le projet prévoit que Thales récupère l‘optronique des deux groupes - combinaison d’électronique et d‘optique - et Safran la navigation inertielle - qui permet par exemple à un avion de se guider automatiquement -, la génération électrique et quelques autres petites activités, notamment de sécurité.

Les activités apportées par Safran sont évaluées à 650 millions d‘euros de chiffre d‘affaires, entraînant le versement par Thales d‘une soulte, puisque ses activités ne représenteraient, selon la presse, que 200 à 300 millions de chiffre d‘affaires.

Charles Edelstenne, dont le groupe détient 26% de Thales, avait déjà prévenu en juin que les négociations sur le sujet pourraient durer quelques semaines, voire quelques mois. [ID:nLDE75G0UY]

L‘Etat détient 27% de Thales et 30% de Safran.

CHUTE DU CA DE DASSAULT AVIATION AU S1

Dassault Aviation a par ailleurs abaissé jeudi son objectif de livraison d‘avions d‘affaires Falcon dans un marché dont l‘amélioration continue à être lente, confirmant prévoir une chute de son chiffre d‘affaires en 2011.

Le constructeur aéronautique compte désormais livrer environ 65 Falcon cette année - contre 70 auparavant et 95 en 2010.

Le nombre de livraisons de l‘avion de combat Rafale reste inchangé à 11, comme l‘an passé. Le groupe tente de le vendre à l‘Inde, aux Emirats arabes unis, au Brésil et à la Suisse. [ID:nLDE76808R] [ID:nLDE76J0KN]

Dassault Aviation, qui a réalisé en 2010 un chiffre d‘affaires de 4,187 milliards d‘euros, fait également état d‘un carnet de commandes de 9,037 milliards au premier semestre, en baisse de 4% par rapport à la fin 2010, avec 22 Falcon commandés contre deux seulement au premier semestre de l‘an passé.

Le chiffre d‘affaires du groupe chute de 34% à 1,317 milliard d‘euros au premier semestre, sa marge opérationnelle recule à 7,5% contre 13,2% un an plus tôt, et son bénéfice net baisse de 35% à 129 millions d‘euros.

Le PDG Charles Edelstenne confirme dans un communiqué l‘attentisme qui prévaut sur les marchés américain et européen, le dynamisme de la Chine, l‘Inde et l‘Amérique latine et note des signes encourageants au Moyen-Orient malgré le “printemps arabe”.

Édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below