CONSENSUS-Total - Net ajusté attendu en repli de 3,7% au T2

mercredi 27 juillet 2011 15h06
 

 PARIS, 27 juillet (Reuters) - Total (TOTF.PA: Cotation). Résultats du
deuxième trimestre 2011 (en millions d'euros, sauf production).
 Date et heure de publication : vendredi 29 juillet à 8h00.
 Conférence analystes à 15h.
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction de Reuters:
10 pour le résultat net ajusté, 7 pour la production.
 
                 NET AJUSTE   PRODUCTION (Kbep/j)
 Moyenne         2.852        2.310
 Maximum         3.014        2.353
 Minimum         2.696        2.295
------------------------------------------------
 T2 2010 publié  2.961        2.359
 Variation       -3,7%        -2,1%
 Kbep/j = milliers de barils équivalent pétrole par jour.
 
 ACTIVITÉ : Troisième compagnie pétrolière européenne par la
capitalisation boursière, derrière Royal Dutch Shell (RDSa.L: Cotation) et
BP (BP.L: Cotation).
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ :
 - Total a indiqué fin avril qu'il poursuivrait ses efforts
en matière d'investissements afin d'accroître sa production, son
budget d'investissements étant de 20 milliards de dollars pour
l'ensemble de 2011.
 - Ces derniers mois, le groupe s'est dit à plusieurs
occasions confiant dans sa capacité à atteindre ses objectifs de
production malgré, notamment, les arrêts d'opérations en Libye.
Total vise ainsi une stabilité de sa production cette année et
une hausse de 2% par an en moyenne sur la période 2010-2015.
 - Son directeur financier, Patrick de la Chevardière, a
précisé en avril que que les dépenses nettes d'investissements
du groupe devraient varier entre 20 et 23 milliards de dollars
par an au cours des prochaines années et que ses cessions
d'actifs devraient représenter près de 10 milliards de dollars
cette année.
 
 CE QUE LE MARCHE ATTEND :
 1 - Une confirmation des objectifs de production.
 2 - Des commentaires sur la raffinerie de Lindsey, au
Royaume-Uni, dont le groupe annonce régulièrement la cession
comme étant imminente depuis près d'un an.
 3 - Un dividende trimestriel qui, selon certains analystes,
devrait rester stable par rapport à celui annoncé pour le
premier trimestre à 0,57 euro par action.
 (Benjamin Mallet, édité par Matthieu Protard)