July 27, 2011 / 6:08 AM / 6 years ago

LEAD 2-PagesJaunes ajuste ses objectifs en vue d'un T2 difficile

4 MINUTES DE LECTURE

* MBO E245,6 mlns au S1, en repli de 3,8%

* CA consolidé à E534,3 mlns au S1, en baisse de 1,5%

* Vise une MBO comprise entre 485 et 500 mlns pour 2011

* Hausse des commandes attendue pour 2011 malgré l'impact du mouvement social de juin

(Actualisé avec conférence téléphonique, réaction d'analyste et cours)

par Gwénaelle Barzic

PARIS, 27 juillet (Reuters) - PagesJaunes PAJ.PA a fourni mercredi de nouvelles prévisions pour son exercice 2011 afin de prendre en compte l'impact des mouvements sociaux intervenus en juin au sein de ses équipes de vente.

L'éditeur d'annuaires imprimés et en ligne, propriétaire du site de géolocalisation Mappy, avait déjà prévenu début juillet qu'il ne serait pas en mesure de tenir ses objectifs annuels en raison de l'impact sur son activité des grèves provoquées par la mise en place d'un projet de réorganisation commerciale. (voir [ID:nLDE7640BT])

Le mouvement social, qui a affecté les prises de commandes au premier semestre (-1,1%), devrait essentiellement se faire sentir sur le chiffre d'affaires du second semestre, la société estimant son impact total sur 2011 à environ 20 millions d'euros.

PagesJaunes vise désormais une marge brute opérationnelle (MBO) comprise entre 485 et 500 millions d'euros, alors qu'il tablait précédemment sur un chiffre stable par rapport à 2010 (517,8 millions d'euros).

La société ne fournit pas de prévision pour son chiffre d'affaires 2011 mais précise que les commandes devraient être en croissance sur l'ensemble de l'exercice.

PRÉVISIONS JUGÉES PRUDENTES

"Le retour à une croissance positive se fera désormais au mieux au premier trimestre 2012 (si le mouvement de grève n'est pas reconduit à la rentrée)", commentent les analystes de CM-CIC Securities dans une note, jugeant prudentes les nouvelles prévisions annoncées par le groupe.

A 11h20, le titre reculait de 1,05% à 5,56 euros, dans une capitalisation boursière de 1,56 milliard d'euros. Depuis le début de l'année, il affichait ainsi une baisse de 18,2%.

Tout en reconnaissant que les nouvelles prévisions pour 2011 pouvaient être jugées conservatrices, le directeur général Jean-Pierre Remy a précisé qu'elles incluaient le coût de la réorganisation commerciale dont les bénéfices se verront sur le chiffre d'affaires en 2012.

"Nous avons aussi inclus une certaine marge de manoeuvre pour une possible reprise des mouvements sociaux à l'automne", a-t-il ajouté, tout en précisant qu'il n'y avait pas d'indication en ce sens à ce stade.

Sur le premier semestre, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 534,3 millions d'euros, en recul de 1,5% par rapport à l'an dernier, soutenu par l'accélération de la croissance de ses activités sur internet, en hausse de 6,8%.

Les annuaires imprimés ont en revanche vu leurs ventes reculer de 8,2% à 233,2 millions d'euros.

La marge brute opérationnelle s'est établie à 245,6 millions d'euros, pour un taux de 46,0% contre 47,1% au premier semestre 2010.

Voir aussi :

* Le communiqué : link.reuters.com/zyf82s

* La présentation des résultats :

link.reuters.com/bag82s

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below