27 juillet 2011 / 06:08 / il y a 6 ans

LEAD 2-Nexans provisionne E200 mlns pour l'UE, l'action chute

* Le montant de l'éventuelle amende de l'UE pour entente devrait être connu en 2012

* D'autres procédures sont en cours contre Nexans

* L'action abandonne environ 5%

(Actualisé avec cours de Bourse, conférence téléphonique)

par Julien Ponthus

PARIS, 27 juillet (Reuters) - Nexans (NEXS.PA) a annoncé mercredi avoir passé une provision de 200 millions d'euros pour pallier une éventuelle amende de la Commission européenne, qui soupçconne le fabricant de câbles d'avoir eu un comportement anticoncurrentiel dans son secteur.

L'enquête européenne en cours sur une entente présumée dans le câble constitue aux yeux des analystes un risque financier latent pour l'entreprise car le montant de l'amende - si amende il y a - ne devrait être connue qu'en 2012. (voir [ID:nLDE76508J])

"S'agissant d'une estimation, on ne peut exclure que les conséquences financières finales pour le groupe puissent être différentes", a expliqué Nexans dans un communiqué.

Conséquence de cette provision, le groupe voit ses pertes nettes atteindre 151 millions d'euros sur le premier semestre 2011, contre une perte de 17 millions d'euros sur la même période l'année dernière.

Mais une amende de la Commission européenne ne solderait pas pour autant les risques juridiques qui pèsent sur le groupe, dont le comportement passé est sous la loupe d'autres autorités de la concurrence en Australie, aux Etats-Unis ou encore au Canada.

"On n'est pas en mesure aujourd'hui de se prononcer sur les suites éventuelles qui seront données à ces enquêtes" a expliqué lors d'une conférence téléphonique Frédéric Michelland, le directeur général adjoint du groupe.

CHUTE EN BOURSE

A la suite de l'annonce de cette provision, l'action Nexans a fortement baissé en Bourse. Le titre perdait 4,9% à 62,52 euros à 10h00, ce qui en faisait la deuxième plus forte baisse de l'indice SBF 120 SBF120 derrière Peugeot (PEUP.PA) qui a averti que les perturbations de la filière automobile japonaise auraient un impact négatif sur ses comptes. [ID:nLDE76Q01A]

Nexans, qui est passé de la première à la deuxième place mondiale depuis que l'italien Prysmian (PRY.MI) a racheté cette année le néerlandais Draka DRAK.AS, a néanmoins confirmé ses objectifs annuels d'une croissance organique comprise entre 5% et 7% et d'un taux de marge opérationnelle d'environ 5,5%.

Le groupe français a en effet souligné que l'activité dans son secteur poursuivait son redressement même si la reprise perdait en vigueur.

"Les ventes devraient poursuivre leur progression au second semestre mais à un rythme moins marqué qu'au premier semestre", a déclaré Nexans, dont les ventes ont enregistré au premier semestre une croissance organique de 8,2% à périmètre et taux de change constants pour atteindre 2,287 milliards d'euros.

La marge opérationnelle de Nexans atteint 117 millions d'euros, soit 5,1% du chiffre d'affaires à cours des métaux constants, contre 4% au premier semestre 2010.

"La rentabilité opérationnelle du groupe bénéficie de la croissance des volumes et des marges qui tendent à s'améliorer malgré la forte hausse des prix des matières plastiques et des composants, et en dépit des événements récents en Afrique du Nord et au Moyen-Orient qui ont impacté les activités du groupe dans la zone", a encore expliqué Nexans.

* Le communiqué de Nexans :

link.reuters.com/vyf82s

* Les données financières complètes de l'entreprise :

link.reuters.com/wyf82s

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below