Chrysler publie une perte nette de $370 mlns au T2

mardi 26 juillet 2011 18h59
 

DETROIT, 26 juillet (Reuters) - Le constructeur automobile Chrysler, détenu par Fiat FIA.MI, a annoncé mardi une perte nette au deuxième trimestre, pénalisé par le remboursement de 7,6 milliards de dollars de prêts consentis par les gouvernements américains et canadiens.

Chrysler, qui a été secouru par l'Etat américain en 2009, a remboursé ses dettes en mai. En dehors d'une charge de 551 millions de dollars relative aux emprunts, le groupe a fait état d'un bénéfice ajusté de 181 millions de dollars (125 millions d'euros).

"Nous changeons l'image et le message de notre entreprise afin de regagner la confiance des consommateurs," a déclaré le directeur général Sergio Marchionne, également administrateur délégué de Fiat.

Chrysler, qui possède également la marque Jeep, a publié une perte nette de 370 millions de dollars (255,6 millions d'euros) au second trimestre, alors que l'entreprise enregistrait une perte de 172 millions de dollars un an auparavant (118,8 millions d'euros).

Son chiffre d'affaires a grimpé de 30% par rapport à l'an dernier, pour atteindre 13,7 milliards de dollars.

L'entreprise a également annoncé une hausse de 19% de ses ventes mondiales, grâce notamment aux ventes de ses modèles Jeep Grand Cherokee, la Chrysler 200 et la Dodge Durango sur le marché américain.

Pour assurer son retour au premier plan, Chrysler avait en effet misé sur le succès commercial de 16 nouveaux modèles ou anciens modèles améliorés, dévoilés à la fin de l'année 2010.(voir [ID:nLDE70U1T6]).

L'entreprise développe une plus petite berline, qui fera concurrence à la Civic de Honda Motor (7267.T: Cotation) et la Corolla de Toyota Motor (7203.T: Cotation).

Les Etats-Unis et le Canada ont vendu la semaine dernière à Fiat FIA.MI leurs participations au capital de Chrysler, permettant au groupe italien d'atteindre une majorité dans le constructeur automobile américain.   Suite...