CONSENSUS-EDF - Ebitda attendu en hausse de 5,4% au S1

mardi 26 juillet 2011 15h43
 

 PARIS, 26 juillet (Reuters) - EDF (EDF.PA: Cotation). Résultats du premier semestre de
l'exercice 2011 (en millions d'euros).
 Date et heure de publication : vendredi 29 juillet à 6h30.
 Conférence presse et analystes à 8h15.
 Nombre d'analystes sondés par la société: 10 pour le net courant, 13 pour
l'Ebitda (résultat brut d'exploitation) et 7 pour le chiffre d'affaires.
 
                 NET COURANT  EBITDA    C.A.
 Médiane         2.429        8.580     33.508
 ----------------------------------------------
 S1 2010 ajusté  2.360        8.141     32.640
 Variation       +2,9%        +5,4%     +2,7%
 
 NOTE : Les chiffres du premier semestre 2010 ont été retraités par la
société pour tenir compte de ses cessions d'actifs.
 
 ACTIVITÉ : Producteur et distributeur d'électricité.
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ :
 - EDF a confirmé en mai qu'il visait pour 2011 une croissance organique de
son Ebitda comprise entre 4% et 6%, soit un chiffre compris entre 14,7 et 15
milliards d'euros.
 - Le groupe vise également pour cette année un ratio d'endettement financier
net/Ebitda compris entre 2 et 2,2 fois et un dividende au moins équivalent à
celui de 1,15 euro versé au titre de 2010.
 - EDF a fait savoir en mai qu'il visait 200 gigawatts (GW) de capacités en
2020 contre environ 150 GW actuellement, dont 50% dans le nucléaire, 25% dans le
thermique (gaz, charbon) et 25% dans l'hydraulique et les autres énergies
renouvelables. (voir [ID:nLDE74N1CT])
 
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND : 
 1 - Des objectifs financiers à moyen terme, comme annoncé en mai lors de la
publication des chiffres du premier trimestre. Selon certains analystes, EDF
devrait cependant afficher des ambitions prudentes en raison des incertitudes en
matière de tarifs en France et de coûts liés au parc nucléaire.
 2 - Les prévisions d'investissements du groupe.
 3 - Des commentaires sur les discussions autour de la restructuration du
partenariat d'EDF avec l'italien A2A (A2.MI: Cotation) au sein d'Edison EDN.MI, qui
pourraient donner le contrôle de ce dernier au groupe français. [ID:nLDE76K16I]
 (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)