July 22, 2011 / 6:10 AM / 6 years ago

LEAD 1 Julius Baer plie sous le poids du franc au S1

3 MINUTES DE LECTURE

ZURICH, 22 juillet (Reuters) - Julius Baer BAER.VX a dévoilé vendredi matin une performance au premier semestre 2011 fortement affectée par la vigueur du franc suisse.

Les afflux nets de capitaux ont progressé à 5 milliards de francs, après 3,3 milliards un an plus tôt, alors les analystes interrogés par Reuters en attendaient 4,63 milliards en moyenne.

Le poste a été une nouvelle fois neutralisé par l'impact "très néfaste du marché des changes lié à l'appréciation continue du franc suisse, à hauteur de 8 milliards", précise la banque helvétique dans un communiqué.

Les actifs sous gestion se sont effrités de 2% depuis décembre, soit 4 milliards, pour atteindre 166 milliards de francs, conformément à ce qu'en attendaient les marchés.

Avec les avoirs en dépôt de 94 milliards, le total des avoirs de la clientèle s'élève à 260 milliards, en baisse de 3% par rapport à fin 2010.

Le bénéfice net ajusté a reculé à 196 millions de francs suisses contre 261 millions à la même période de l'année précédente, mais il a dépassé les attentes des marchés qui en espéraient 163 millions de francs.

Le ratio Tier 1 s'est dégradé à 21,7% à la fin du mois de juin, après 23,8% fin décembre et 22,8% un an plus tôt. A moyen terme, le groupe vise un objectif d'au moins 16% pour le ratio BRI du capital total et d'au moins 12% pour le ratio BRI de niveau 1.

Le coefficient d'exploitation est resté stable à 67,6% par rapport à la fin décembre mais enregistre une détérioration sur un an puisque le ratio charges/produits s'affichait à 63,4%. Le groupe évoque une nouvelle fois la force du franc suisse et, dans une moindre mesure, une contraction de la marge brute à 105 points de base.

Le rendement des fonds propres a poursuivi son repli à 12,1%, après 15,8% fin décembre et 18% lors du premier semestre 2010.

"Nous avons intensifié nos efforts pour préserver notre rentabilité future, en nous concentrant encore davantage sur l'accroissement de nos revenus et l'amélioration de l'efficacité économique de notre organisation et de nos processus commerciaux", a déclaré le directeur général Boris F.J. Collardi dans le communiqué.

La banque, qui planifie des rachats d'actions sur 5% du flottant, soit une valeur maximale de 500 millions de francs, et ce jusqu'à l'assemblée générale de 2012, a déjà racheté plus de 1,87 million de ses propres actions pour une valeur totale de 66 millions.

Pascal Schmuck, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below