BHP Billiton se relève plus vite que prévu après les inondations

mercredi 20 juillet 2011 08h30
 

SYDNEY, 20 juillet (Reuters) - Le premier groupe minier mondial BHP Billiton (BLT.L: Cotation) a fait état mercredi d'une reprise plus rapide que prévu de la production de charbon sidérurgique de ses houillères de l'est de l'Australie, récemment inondées.

Le groupe prévoit cependant que le retour à la production maximale lui prendra le restant de l'année.

La production de la plupart des produits d'extraction de BHP, dont le minerai de fer, a atteint ou dépassé au deuxième trimestre le consensus des analystes, ce qui permet d'attendre un bénéfice annuel record aux alentours de 21 milliards de dollars.

Les inondations qui se sont produites entre novembre et mars dans l'Etat du Queensland ont fortement affecté la production de charbon en Australie, qui représente les deux tiers des exportations mondiales de charbon destiné à la production d'acier.

L'industrie minière espérait un retour à la normale dès cet été, mais les dégâts causés aux mines et aux voies ferrées se sont avérés plus importants que prévu.

Dans son rapport trimestriel, BHP rapporte une hausse de 19% de la production de charbon sidérurgique au deuxième trimestre par rapport au précédent, à 7,9 millions de tonnes, contre 7,0 millions attendus.

La production reste toutefois inférieure de 28% aux niveaux de l'année dernière, et la reprise dépendra des conditions météo de la prochaine saison des pluies, à partir de novembre.

La semaine dernière, Rio Tinto (RIO.AX: Cotation)(RIO.L: Cotation) a annoncé une hausse de 12% de sa production de minerai de fer au cours du deuxième trimestre et dit que ses activités australiennes de charbon revenaient peu à peu à la normale après les inondations du début d'année. [[ID:nLDE76D07B]

Le géant minier a toutefois mis en garde contre l'évolution inquiétante des taux de change et la hausse de certains coûts de production.

(James Regan, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Nicolas Delame)