LEAD 1-Lafarge-Toujours une forte demande dans le monde arabe

samedi 9 juillet 2011 13h26
 

* Redémarrage dans certains pays développés, dit le PDG

* Stagnation globale dans les pays développés et croissance dans les émergents en 2011

AIX-EN-PROVENCE, 9 juillet (Reuters) - Lafarge LAFP.PA constate toujours une forte demande dans la construction dans le monde arabe malgré les troubles et un redémarrage dans certains pays développés, a déclaré samedi son PDG, Bruno Lafont.

Il a d'autre part confirmé attendre une stagnation globale du marché de la construction dans les marchés développés cette année et une croissance assez forte dans les pays émergents.

"Il n'y a rien à modifier dans nos prévisions pour l'année entière en matière d'activité pour le marché de la construction : une stagnation globale dans les marchés développés et une croissance assez forte dans les marchés émergents", a-t-il dit en marge des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) qui se tiennent jusqu'à dimanche.

"On voit un redémarrage de la construction dans certains pays développés", a-t-il ajouté.

Il n'a pas voulu se prononcer sur la prévision confirmée en mai d'une croissance du marché du ciment comprise entre 2% et 5% en 2011, à trois semaines de la publication des résultats semestriels prévue le 28 juillet. (voir [ID:nLDE74401H])

Le premier cimentier mondial s'est fixé pour 2011 des objectifs de désinvestissements d'au moins 750 millions d'euros et de réduction d'au moins deux milliards de sa dette, qui atteignait 14,2 milliards à la fin du premier trimestre.

"C'est ce à quoi nous travaillons", a dit Bruno Lafont à propos de ces deux objectifs.

(Cyril Altmeyer et Marie Maitre, édité par Jean-Baptiste Vey)