SALON-Boeing ne veut pas se précipiter pour contrer l'A320neo

dimanche 19 juin 2011 14h58
 

SEATTLE, 19 juin (Reuters) - Boeing (BA.N: Cotation) ne se précipitera pas pour décider s'il fera le choix de la remotorisation ou de la conception d'une nouvelle version de son 737, en dépit des commandes impressionnantes reçues pour l'A320neo de son concurrent Airbus EAD.PA. Les clients attendront la sortie le appareil le plus perfectionné et le plus économe en carburant que Boeing pourra construire et le groupe n'entend pas faire des promesses sur un avion qu'il ne pourrait pas livrer, a déclaré Nicole Piasecki, responsable de la division d'appareils commerciaux de l'américain.

"Ce sont des sujets très, très importants", a-t-elle déclaré. "Tant que nous n'aurons pas la certitude que nous pourrons construire et avoir le soutien de nos clients, nous ne mettrons rien sur la table."

Le monde de l'aéronautique espérait obtenir au salon du Bourget, qui démarre lundi, des indications de Boeing sur l'avenir de son 737 après l'annonce l'année dernière de la remise à plus tard d'une décision sur la question.

Boeing explique désormais qu'il pourrait ne rien annoncer sur ce dossier d'ici la fin 2011.

Le groupe de Seattle explique qu'il pourrait se tourner vers la mise au point d'une nouvelle version de son 737, l'un des appareils préférés des companies aériennes du monde entier, sans pour autant exclure l'inclusion d'un moteur plus économe en carburant dans le modèle actuel.

Plus de 2.000 B737 sont actuellement inscrits sur son carnet de commande.

De son côté, Airbus a dévoilé fin 2010 une version remotorisée de l'A320 - l'A320neo - dont il a avancé début avril les premières livraisons à octobre 2015 au lieu de 2016 et qui permet de réduire de jusqu'à 15% la consommation de carburant de l'appareil.

(Bill Rigby, Nicolas Delame pour le service français, édité par Cyril Altmeyer)