AVANT-PAPIER L'assemblée générale d'Altran s'annonce électrique

mardi 7 juin 2011 07h35
 

* Altrafin en position de force avec 31,2% des droits de vote

* La justice examine mardi un recours de l'actuel PDG

* Le bras de fer pourrait profiter à Altran - Analystes

par Gwénaelle Barzic

PARIS, 7 juin (Reuters) - Les actionnaires d'Altran (ALTT.PA: Cotation) seront appelés vendredi à trancher le conflit qui oppose depuis plusieurs semaines le PDG, Yves de Chaisemartin, à l'actionnaire principal qui réclame son départ.

A l'approche d'une assemblée générale qui s'annonce tendue, les deux camps rencontrent analystes, journalistes et investisseurs pour tenter de rallier des soutiens et remporter une confrontation qui se joue aussi sur le terrain judiciaire.

Le vote de vendredi se déroulera ainsi sous le contrôle d'un huissier à la demande d'Altrafin Participations, tandis que la justice examinera ce mardi le recours d'Yves de Chaisemartin sur les droits de vote du fonds d'investissement.

"C'est une vraie guerre de communication", estime un analyste basé à Paris, selon lequel le rapport de force penche toutefois en faveur d'Altrafin qui détient 19,2% du capital et 31,2% des droits de vote de la société de conseil en technologie. "Arithmétiquement parlant, les jeux sont faits".   Suite...