EuropaCorp-CA annuel en repli de 1,4%, plombé par la saga Arthur

jeudi 26 mai 2011 18h48
 

PARIS, 26 mai (Reuters) - EuropaCorp (ECP.PA: Cotation), la société de Luc Besson, a fait état jeudi d'une baisse de son chiffre d'affaires annuel, plombé par la contreperformance à l'international des deux derniers épisodes de la saga "Arthur et les Minimoys".

Dans un communiqué, la société de production et de distribution cinématographique a redit que l'exercice clos fin mars devrait se solder par une perte élevée, tout en réaffirmant son optimisme pour les mois à venir.

EuropaCorp, qui s'est fixé pour objectif de retrouver la rentabilité dès l'an prochain grâce à la mise en oeuvre d'un plan stratégique, compte notamment sur une programmation de films "dense et équilibrée" qui devrait soutenir l'activité sur l'exercice 2011-2012.

Le studio distribue notamment "The Tree of Life" (L'Arbre de Vie) du réalisateur américain Terrence Malick, qui vient d'être récompensé par la Palme d'or au festival de Cannes. (voir [ID:nLDE74L0MN])

Il a également lancé la production de la suite de "Taken", le plus gros succès d'un film à l'étranger depuis 2000, pour lequel l'acteur irlandais Liam Neeson reprendra du service.

Dans ses cartons, figure aussi "A l'aveugle", avec les acteurs Lambert Wilson et Jacques Gamblin, qui a pour particularité d'associer les internautes à travers le site collaboratif weareproducteurs.com.

Sur l'exercice qui vient de s'écouler, son chiffre d'affaires a reculé de 1,4% pour s'établir à 178,7 millions, contre 162 millions attendu en moyenne par le marché, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

EuropaCorp a principalement été pénalisé par le net repli de ses ventes internationales, d'habitude fortement contributrices aux résultats, qui sont ressorties à 34,9 millions d'euros, contre 80 millions lors de l'exercice 2009-2010 marqué par les succès internationaux de "Taken", "From Paris with Love" et "I Love you Philip Morris".

Les activités télévision et salles en France ont en revanche bondi de 56,3% et 61,6% respectivement.   Suite...