Dell surpasse largement les attentes, le titre en forte hausse

mardi 17 mai 2011 23h37
 

NEW YORK, 17 mai (Reuters) - Dell DELL.O a fait état mardi soir de résultats bien supérieurs aux attentes de Wall Street et relevé dans la foulée ses prévisions annuelles disant anticiper une rentrée des classes porteuse et de fortes dépenses publiques.

La marge brute est ressortie à 22,9% au premier trimestre alors que les analystes ne prédisaient que 20,35%, soutenue par ses activités en direction des entreprises.

Dell a relevé la prévision de croissance annuelle de son bénéfice d'exploitation non-GAAP, qu'il prévoit entre 12 à 18% contre une fourchette comprise entre 6 et 12%, tout en confirmant vouloir dégager un chiffre d'affaires en hausse de 5 à 9%.

Le tableau brossé par le deuxième constructeur mondial de PC a été salué par les investisseurs comme en témoigne le cours de son action, en hausse de 5% dans les transactions d'après-Bourse après une clôture en baisse de 0,63% à 15,90 dollars.

L'ensemble tranche avec les chiffres et les prévisions publiés plus tôt par son concurrent Hewlett-Packard (HPQ.N: Cotation), durement sanctionné lors de la séance de mardi et dont l'action a fini sur une glissade de plus de 7%. (voir [ID:nLDE74G1HI])

Dell génère toujours la majorité de ses bénéfices grâce à la vente de micro-ordinateurs tout en cherchant à diversifier ses sources de revenus, le marché des PC montrant des signes de fébrilité.

Le groupe souhaite notamment prendre une part plus importante sur le marché de l'équipement en centres de données et développer sa présence sur celui des smartphones dont la croissance ne se dément pas.

Dans le détail, le groupe a dégagé un bénéfice de 945 millions de dollars, 49 cents par action, contre 341 millions, 17 cents par titre, un an auparavant.

Hors exceptionnels, le bpa s'est inscrit à 55 cents, alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait 44 cents.

Le chiffre d'affaires a légèrement progressé à 15 milliards de dollars, contre 14,87 milliards lors des trois premiers mois de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient un montant supérieur à 15,4 milliards.

(Poornima Gupta, Nicolas Delame pour le service français)