12 mai 2011 / 12:16 / dans 6 ans

CONSENSUS-Crédit agricole attendu sur la dette publique grecque

 PARIS, 12 mai (Reuters) - Crédit agricole SA (CAGR.PA).
 Prévisions de résultats consolidés du premier trimestre 2011
 Date et heure de publication: 13 mai à 07h00
  
 Nombre d‘analystes interrogés par la rédaction de Reuters: 11
  
 (En millions d‘euros)
         RNPDG      RBE      PNB     coûts     risque    SME* moyenne      992,5     1.903    5.186   -3.283    -789      402 médiane      997       1.863    5.183   -3.278    -798      415 plus haute 1.218       2.150    5.465   -3.177    -730      485 plus basse   819       1.783    4.991   -3.384    -837      212 ---------------------------------------------------------------- T1 2010      470       1.662    4.824   -3.162    -980      425 Variation (moyenne)
          x2        +14,5%   +7,5%   +3,8%     -19,5%    -5%
  
 (*) Sociétés mises en équivalence, à savoir pour l‘essentiel les caisses régionales du Crédit agricole, qui sont consolidées à 25%, et les banques étrangères dans lesquelles Crédit agricole SA a une participation minoritaire ou significative mais pas majoritaire.
  
 ACTIVITÉ : Véhicule coté du groupe Crédit agricole, premier réseau bancaire français, détenu à près de 55% par les caisses régionales.
  
 RAPPEL DES OBJECTIFS DU GROUPE : 
 * Lors de sa journée investisseurs à la mi-mars, Crédit agricole SA a dit viser un résultat net compris entre 6 et 7 milliards d‘euros en 2014. (voir [ID:nLDE72F2LL])
 * La banque a aussi pour objectifs d‘atteindre un rendement des fonds propres de 10% à 12% d‘ici 2014. Elle souhaite aussi dépasser la barre des 25 milliards d‘euros de produit net bancaire à cette date.
 * Le groupe a par ailleurs maintenu sa prévision d‘un retour aux bénéfices de sa filiale grecque Emporiki CBGr.AT en 2012.
  
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND : 
 * Les analystes attendent que la banque chiffre l‘impact d‘une éventuelle restructuration de la dette souveraine grecque après les estimations donnnées par BNP Paribas (BNPP.PA) et la Société générale (SOGN.PA) la semaine dernière.
 * Après avoir constaté une dépréciation de plus d‘un milliard d‘euros sur sa part dans Intesa Sanpaolo (ISP.MI) au quatrième trimestre, le marché attend toujours du Crédit agricole qu‘il clarifie ses projets sur ses participations dans l‘espagnole Bankinter (BKT.MC) et dans la portugaise Banco Espirito Santo BES.L.
 * Dans la banque de détail, les analystes attendent en moyenne un résultat net en hausse de près de 23% à 593 millions d‘euros en France et en baisse de 14% à l‘international à cause d‘Emporiki.
 * Dans la banque de financement et d‘investissement, le marché pronostique un doublement du bénéfice net à 342,5 millions d‘euros en tenant compte des actifs gérés en extinction.
 * Dans les services financiers spécialisés, ils tablent sur une hausse de 25% du résultat net (158 millions d‘euros) et une hausse de 17% pour le pôle gestion d‘actifs, assurance et banque privée (407,5 millions).
  
 A la Bourse de Paris, l‘action Crédit agricole SA gagne plus de 16% depuis le début de l‘année et surperforme l‘indice sectoriel DJ Stoxx .SX7P des banques européennes, en hausse de 0,7% depuis le 1er janvier. 
 La capitalisation boursière de la banque ressort à environ 26,5 milliards d‘euros, derrière celle de BNP Paribas (65 milliards) et de Société générale (31,5 milliards).
 (Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot)  

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below