Barclays provisionne à son tour des litiges dans l'assurance

lundi 9 mai 2011 09h00
 

LONDRES, 9 mai (Reuters) - Barclays (BARC.L: Cotation) a annoncé qu'il passerait un milliard de livres (1,14 milliard d'euros) de provisions dans ses comptes du deuxième trimestre pour couvrir les réclamations de clients ayant potentiellement trop payé pour certaines polices d'assurance.

La banque britannique suit ainsi le même chemin que sa concurrente Lloys (LLOY.L: Cotation) qui a fait état la semaine dernière de 3,2 milliards de livres de provisions dans ses comptes du premier trimestre pour les mêmes raisons. (voir [ID:nLDE7440JV])

Les deux banques ont été contraintes de passer ces provisions à la suite d'une décision, négative pour elles, de la Haute Cour de justice dans le cadre du dossier des PPI (payment protection insurance), des polices d'assurance couvrant le paiement d'achats effectués par tranches en cas de maladie ou de perte d'emploi.

Le 20 avril, la Haute Cour a rejeté un appel des banques qui voulaient modifier de nouvelles règles censées encadrer la commercialisation de ce type de produits d'assurance, écoulés à 12 millions d'unités dans le pays.

Barclays ainsi que d'autres banques ont d'ailleurs annoncé qu'ils renonçaient finalement à faire appel de cette décision.

"Afin de donner des certitudes à leurs clients, les banques et l'Association des banquiers britanniques (BBA) ont décidé de ne pas faire appel", a dit la BBA dans un communiqué.

(Sudip Kar-Gupta, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)