May 5, 2011 / 5:47 AM / 6 years ago

LEAD 2-Capgemini-Forte hausse du CA au T1,la reprise se confirme

6 MINUTES DE LECTURE

* CA à E2,35 mds au T1, en croissance organique de 6,4%

* Consensus Reuters: CA 2,27 mds, +4,2% en organique * La croissance organique 2011 pourrait dépasser l'objectif

* Le titre gagne 2%

(Actualisé avec conférence téléphonique, cours)

par Gwénaelle Barzic

PARIS, 5 mai (Reuters) - Capgemini (CAPP.PA), premier groupe européen de services informatiques, a annoncé jeudi un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes, la reprise des investissements dans le secteur s'étant confirmée sur les premiers mois de 2011.

Les activités du groupe les plus sensibles à l'évolution de la conjoncture comme l'intégration de systèmes ont profité à plein de ce rebond et affichent une croissance de 8,2%.

Capgemini a également profité de l'impact positif de ses acquisitions récentes, le brésilien CPM Praxis enregistrant un bond de 19% de ses revenus.

"C'est mieux que nos attentes et que le consensus", a commenté le directeur général Paul Hermelin lors d'une conférence téléphonique, ajoutant que la croissance organique sur l'ensemble de 2011 pourrait être "un peu meilleure" que la prévision du groupe.

En février, Capgemini avait dit tabler sur une progression de 4% à 5% de son chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants. (voir [ID:nLDE71G07Q])

Paul Hermelin a par ailleurs réaffirmé l'objectif d'une hausse de 9% à 10% du chiffre d'affaires à taux de change et périmètre courants et d'une progression d'un demi-point à un point de sa marge opérationnelle, en précisant que celle-ci se ferait principalement au second semestre.

A 09h50, le titre gagnait 1,93% à 41,29 euros après avoir bondi de plus de 3% à l'ouverture, évoluant dans une capitalisation boursière de 6,4 milliards d'euros.

Les analystes de CM-CIC Securities notent un chiffre d'affaires "légèrement meilleur que prévu" qui illustre "l'accélération de la dynamique de croissance du T4 2010".

Prix Toujours Sous Pression

En dépit du redémarrage du marché, la hausse des prix qui était anticipée ne s'est pas concrétisée, a toutefois précisé le directeur financier Nicolas Dufourcq.

Les volumes sont bons mais "les prix sont toujours sous pression et une pression assez forte", a-t-il dit, en précisant que la baisse s'était poursuivie dans la plupart des économies occidentales.

Il a cependant recensé trois exceptions : la France où les prix sont stables, et l'Allemagne et l'Asie où ils sont en hausse.

Sur les trois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de Capgemini est ressorti à 2,35 milliards d'euros, en hausse de 6,4% à taux de change et périmètre constants, contre 5,8% au quatrième trimestre 2010 et 4,2% attendu en moyenne par le marché selon le consensus établi par le marché.

La reprise des investissements a été tirée par les services financiers, l'énergie et l'industrie mais aussi les services publics, ce qui a profité principalement aux activités cycliques comme l'intégration de systèmes (+9,5%).

Le consulting a également renoué avec la croissance avec une progression de 1,2%.

Toutes les régions affichent une progression de leur activité à l'exception du Royaume-Uni et du Benelux où les ventes sont restées stables, a précisé Paul Hermelin, pointant du doigt l'impact continu des mesures d'austérité britanniques et des difficultés persistantes aux Pays-Bas.

Les prises de commande affichent une progression de 5,4%, là encore tirées par les activités les plus réactives à l'environnement économique (+12,5%).

Paul Hermelin a réaffirmé que le groupe entendait mener une politique d'acquisitions moyennes et a annoncé le rachat d'une petite société américaine, Business Intelligence Consulting, qui emploie 85 consultants et réalise un chiffre d'affaires de 18,7 millions.

Au premier trimestre, le groupe a recruté 9.000 personnes, soit une hausse de 20% par rapport à la période correspondante l'an dernier, portant le total des effectifs au-dessus du cap des 110.000 personnes.

Le groupe ne recrute pas assez "onshore", a toutefois regretté Paul Hermelin, en faisant référence aux économies avancées par opposition aux pays "offshore" à bas salaire comme l'Inde.

"Sur les jeunes, nous sommes un peu frustrés et nous devons accélérer au deuxième trimestre", a-t-il ajouté.

* Le communiqué de Capgemini :

: [ID:nBw047272a]

* Les principales données financières du groupe :

link.reuters.com/faz97r

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below