4 mai 2011 / 10:37 / il y a 6 ans

LEAD 1-NicOx-Moins d'investissements et de trésorerie au T1

* Perte nette totale du T1 à 4,1 millions d'euros

* Trésorerie de 100,5 millions d'euros au 31 mars

* Sursaut du titre, qui gagne plus de 3%

(Actualisé avec commentaire d'analyste, cours de Bourse)

PARIS, 4 mai (Reuters) - NicOx a annoncé mercredi une forte baisse de ses frais de recherche et une contraction de sa trésorerie à l'issue d'un premier trimestre 2011 marqué par les déboires de son anti-inflammatoire Naproxcinod.

Au premier trimestre, la perte nette totale de la société de biotechnologie s'établit à 4,1 millions d'euros, contre 7,2 millions au premier trimestre 2010.

Cette diminution s'explique par la réduction significative de toutes ses charges opérationnelles à la suite de la mise en oeuvre de la restructuration engagée après la décision des autorités sanitaires américaines en juillet dernier de ne pas approuver le Naproxcinod.

Cette restructuration explique la baisse des frais de recherche et développement ainsi que des frais administratifs et commerciaux de la société à 4,2 millions d'euros au premier trimestre 2011, contre 16,2 millions un an auparavant.

En avril 2011, NicOx a retiré le dossier européen de demande d'autorisation de mise sur le marché de cet anti-inflammatoire sur lequel le groupe avait fondé d'énormes espoirs.

Au 31 mars 2011, NicOx disposait d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie d'un montant de 100,5 millions, contre 107,3 millions au 31 décembre 2010.

Aucun chiffre d'affaires n'a été enregistré au cours des trois premiers mois de l'année 2011, contre 7,4 millions pour la même période en 2010 correspondant au paiement initial reçu de Bausch&Lomb dans le cadre de l'accord de licence mondial conclu en mars 2010.

L'action, qui était tombée à ses plus bas niveaux depuis huit ans à la suite du retrait du dossier du Naproxcinod en Europe, progressait de 3,59% à 1,82 euro à 12h30, représentant une capitalisation boursière de près de 132 millions d'euros.

Chez Portzamparc, l'analyste Arnaud Guérin observe que le niveau de la trésorerie, conforme aux attentes, démontre que la société n'est "pas trop mal gérée en situation de crise" et "lui donne du temps de préparer l'après-Naproxcinod".

Voir aussi :

* Le communiqué de NicOx :

here

* NicOx s'effondre en Bourse après les déboires du Naproxcinod [ID:nLDE73J04L]

* Graphique de la performance boursière de NicOx

r.reuters.com/bub29r

Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below