Les dépenses en baisse de Merck ont porté le bénéfice du T1

vendredi 29 avril 2011 17h01
 

NEW YORK, 29 avril (Reuters) - Le laboratoire Merck (MRK.N: Cotation) a publié vendredi un bénéfice plus élevé qu'attendu grâce à des mesures de réduction des coûts et aux bonnes ventes de ses médicaments contre le diabète, l'asthme et l'arthrite.

Merck, numéro deux du secteur aux Etats-Unis derrière Pfizer (PFE.N: Cotation), a annoncé avoir réalisé un bénéfice de 1,04 milliard de dollars au premier trimestre, soit 34 cents par action, contre 299 millions de dollars (9 cents par action) un an auparavant.

Hors exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 92 cents, alors que les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S attendaient en moyenne 84 cents.

Les dépenses opérationnelles du premier trimestre ont été inférieures de 350 millions de dollars à celle de la même période de l'année dernière. Notamment, 200 millions de dollars en moins ont été dépensés en recherche et développement. Le laboratoire a ramené son budget annuel prévisionnel en matière de recherche & développement à une fourchette comprise entre 8 milliards et 8,4 milliards de dollars. La fourchette précédente était de 8,1-8,5 milliards.

Cette réduction est bien moins importante que celle décidée par Pfizer, qui a amputé son budget R&D de deux milliards de dollars afin d'atteindre son objectif de bénéfice 2012.

Vers 14h40 GMT, le titre Merck progresse de 0,64% à 36,02 dollars.

(Ransdell Pierson, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Danielle Rouquié)