28 avril 2011 / 10:27 / dans 6 ans

Santander - Le marché intérieur commence à se redresser

* Santander - Bénéfice net T1 E2,11 mds (consensus: E2,19 mds)

* Santander - PNB E7,51 mds (consensus: E7,42 mds)

* L‘Espagne se redresse - Botin

* L‘action monte

par Elizabeth O‘Leary

MADRID, 28 avril (Reuters) - Santander (SAN.MC) a fait état jeudi d‘un retournement encourageant sur son difficile marché intérieur, qui compense largement l‘effet laissé par la légère baisse de son bénéfice au premier trimestre. “Les revenus croissent à un bon rythme dans l‘ensemble du groupe et en Espagne la tendance à la baisse des trimestres récents a été interrompue. Je suis persuadé que ce changement se confirmera dans les mois qui viennent”, a déclaré le président Emilio Botin dans un communiqué.

Le bénéfice net de la banque a diminué de 4,8% à 2,11 milliards d‘euros au premier trimestre, juste en dessous du consensus (2,19 milliards).

Le produit net bancaire a augmenté de 5,5% à 7,51 milliards d‘euros, un peu au-dessus d‘un consensus le donnant à 7,42 milliards.

Son homologue Banco Sabadell (SABE.MC) a fait état ce même jour d‘une chute de 22,3% de son bénéfice net au premier trimestre, en raison des provisions constituées sur des créances immobilières.

Le bénéfice net de Sabadell ressort à 84,2 millions d‘euros, conforme au consensus Reuters qui donnait 84,9 millions. Son produit net bancaire a augmenté de 1,3% à 379,1 millions d‘euros (consensus: 356,6 millions).

Son ratio Tier 1 dur ressortait à 9,73% fin mars, bien au-delà des 8% minimums exigés par les nouvelles règles établies par le gouvernement. La banque a lancé en février une augmentation de capital de 410 millions d‘euros pour étoffer ses fonds propres.

Dans le cas de Santander, les analystes ont salué la solidité de ses fonds propres durs, dont le ratio est ressorti à 9,66% contre 8,8% fin décembre.

Les bénéfices de Santander en Espagne, qui compte moins que le Brésil ou la Grande-Bretagne pour cet établissement très diversifié géographiquement, ont chuté de 31% en glissement annuel mais ont augmenté de 54,3% d‘un mois sur l‘autre.

“L‘Espagne commencera à faire meilleure figure en termes de profitabilité mais elle restera encore faible pendant un moment”, commente Arturo de Frias, analsyte d‘Evolution Securities.

La banque de détail en Espagne représente 13% du bénéfice de Santander, contre 17% environ pour la Grande-Bretagne et 25% pour le Brésil.

Le bénéfice réalisé au Brésil a augmenté de 22,5%, à 732 millions d‘euros, soit la principale contribution à un bénéfice de 1,3 milliard en Amérique latine.

Le pourcentage des créances douteuses sur l‘ensemble des créances a augmenté à 4,57% fin mars en Espagne contre 4,24% fin décembre. Pour l‘ensemble du groupe, le pourcentage était de 3,61% contre 3,55%.

L‘action Santander gagne 1,3% à la mi-journée et l‘action Sabadell 0,68%, tandis que l‘indice européen des bancaires .SX7P avance de 0,35%.

Avec Judith McInnes, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below