Bourse - Valeo recule après un discours prudent sur le Japon

mardi 26 avril 2011 11h56
 

PARIS, 26 avril (Reuters) - Valeo (VLOF.PA: Cotation) recule mardi matin en Bourse de Paris, après un discours prudent sur l'impact du séisme au Japon à partir du mois de juin et malgré un chiffre d'affaires meilleur que prévu pour le premier trimestre.

Le groupe a publié ses ventes du premier trimestre jeudi soir, tout en prédisant des perturbations liées au Japon à partir de la fin mai, sans pour autant modifier ses prévisions de résultats sur l'ensemble de l'année. (voir [ID:nLDE73K1GA])

Vers midi, le titre cédait 1,15% à 41,21 euros, après avoir pris 10% la semaine dernière, alors que Faurecia (EPED.PA: Cotation) est quasiment stable (-0,25%) et que Michelin (MICP.PA: Cotation) s'adjuge 3,7% après avoir aussi publié un chiffre d'affaires meilleur que prévu. [ID:nLDE73P0EI]. De son côté, l'indice sectoriel européen de l'automobile prenait 0,9%.

"Le management de Valeo a été plus prudent que les autres équipementiers en ce qui concerne l'impact du Japon à partir de juin. Cela inquiète les gens", commente un analyste qui n'a pas voulu être identifié. Ce dernier estime toutefois que le groupe n'est pas plus menacé que ses concurrents par le risque de perturbations de la chaîne de production du secteur automobile.

De fait, Morgan Stanley, qui reste à "surpondérer" sur Valeo, dit préfèrer Michelin (MICP.PA: Cotation) et Pirelli PECI.MI dans le secteur, des groupes jugés moins exposés à ce risque Japon.

UBS estime de son côté que l'objectif de l'équipementier automobile pour l'année en cours pourrait être révisé en baisse lors de la publication des résultats du deuxième trimestre.

(Juliette Rouillon, édité par Jean-Michel Bélot)