RPT-CONSENSUS Renault - CA attendu en hausse de 6% au T1

mardi 26 avril 2011 08h43
 

 (Répétition format tableau)
 PARIS, 26 avril (Reuters) - Renault (RENA.PA: Cotation).
 Prévisions de CA du 1er trimestre.
 Date et heure de publication: mardi 26 avril à 17h45.
 Conférence analystes à 18h00.
 
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction de Reuters: 9
 
 (en millions d'euros, sauf indication contraire)
                CA
moyenne          9.625
plus haut        9.850
plus bas         9.178
----------------------------------------------------------------
2009
(publié)         9.072

Variation
(moyenne)         +6%
 
 ACTIVITÉ: Deuxième constructeur automobile français, le
groupe Renault comprend la marque au losange, la marque low cost
Dacia et la filiale coréenne Renault Samsung Motors.
Quatrième constructeur mondial en 2009 si l'on inclut le
partenaire Nissan (7201.T: Cotation) de l'alliance.
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DU GROUPE:
 * Renault estime que le marché automobile européen devrait
s'inscrire en 2011 dans le haut de la fourchette de -2% à zéro
estimée auparavant.
 * Le groupe pense pouvoir dépasser cette année les 2,6
millions de ventes mondiales de 2010 et estime que ses ventes
hors d'Europe devraient atteindre 43% des ventes totales.
 * A plus long terme, Renault veut presque doubler sa marge à
plus de 5% et faire croître de 15% ses ventes d'ici 2013.
 
 CE QUE LE MARCHE ATTEND:
 1- Un éventuel impact chiffré des problèmes
d'approvisionnement imputables à la désorganisation de la
filière japonaise après le séisme de mars. Jusqu'ici, pour le
groupe Renault, seule l'usine coréenne Renault Samsung Motors a
été contrainte de réduire sa production, mais le marché aimerait
savoir dans quelle mesure les difficultés de Nissan rejailliront
sur son partenaire français.
 2 - Un point sur les ruptures d'approvisionnement propres à
Dacia. Etrangers à la situation japonaise et rançon du succès de
plusieurs modèles de la marque low cost de Renault, ils
pénalisent les ventes du groupe depuis le début de l'année.
 3 - Des éléments sur le processus de succession à  Patrick
Pélata. Le directeur général délégué de Renault va quitter son
poste à cause du fiasco de l'affaire de faux espionnage pour
occuper d'autres fonctions au sein de l'alliance.
 3 - Un point sur l'évolution des prix. Le chiffre d'affaires
de PSA [ID:nLDE73J02K] a validé au premier trimestre la
stratégie de montée en gamme du concurrent français dans un
environnement toujours très concurrentiel et où les
constructeurs doivent réaliser en permanence de délicats
arbitrages entre marges et volumes.
 (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)