April 21, 2011 / 4:16 PM / 6 years ago

LEAD 2 Michelin pourrait relever sa prévision 2011, CA T1 +28,1%

5 MINUTES DE LECTURE

* CA E5,05 mds au T1, consensus 4,73 milliards

* L'objectif de croissance des volumes en 2011 pourrait être revu à la hausse

* Impact des matières premières relevé à E1,8 md pour 2011 avec le brut, nouvelles hausses de tarif

* Les retombées du Japon "totalement gérables"

(Actualisé avec commentaire d'analyste et téléconférence)

par Gilles Guillaume

PARIS, 21 avril (Reuters) - Michelin (MICP.PA) a indiqué jeudi qu'il pourrait relever son objectif de croissance des volumes sur l'ensemble de l'année si la demande se maintient au niveau observé au premier trimestre, marqué par un chiffre d'affaires supérieur aux attentes.

Le groupe de pneumatiques, leader mondial du secteur avec le japonais Bridgestone (5108.T), a réalisé sur les trois premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 5,05 milliards d'euros, en hausse de 28,1%, alors que les six analystes interrogés par la rédaction de Reuters tablaient en moyenne sur 4,73 milliards d'euros.

"Pour l'ensemble de l'année, le groupe vise une augmentation des volumes d'au moins 6,5%. Cet objectif pourrait être revu à la hausse si le bon niveau actuel des ventes aux clients finaux se maintenait sur les prochains mois", a indiqué Michelin dans un communiqué.

Le groupe de Clermont-Ferrand a enregistré une hausse des volumes de 16,5% sur la période, grâce notamment à la demande des pays émergents, au rebond du marché nord-américain et à la reprise observée en Europe centrale.

Michelin a également maintenu son objectif d'un résultat opérationnel en hausse en 2011, et sa prévision d'un cash flow libre temporairement négatif cette année avec le renchérissement des prix des matières premières, à savoir le caoutchouc et le pétrole.

"Les chiffres annoncés devraient impressionner le marché mardi", commente CM CIC dans une note. "Les volumes, tout comme le mix-prix, ressortent au-dessus des attentes."

Surcout Matieres 1eres, Nouvelles Hausses De Prix

Michelin a précisé que ses hausses des tarifs déjà annoncées lui permettent à ce jour de compenser près de 80% du surcoût estimé pour 2011 et qu'il a revu en hausse à 1,8 milliard d'euros, contre 1,5 milliard estimé auparavant.

Après avoir flambé de 70% en 2010 et atteint de nouveaux records en février, les prix spot du caoutchouc en Thaïlande, premier pays producteur mondial, sont depuis retombés de 30%, les incertitudes entourant l'économie mondiale et le tour de vis monétaire donné par la Chine éclipsant les tensions sur l'offre.

Un porte-parole du groupe a précisé que la révision à la hausse de 300 millions d'euros du surcoût des matières premières s'expliquait notamment par l'augmentation du prix du Brent ces dernières semaines, mais Michelin a également porté à 5 dollars le kilo son hypothèse du cours moyen annuel du caoutchouc naturel, contre 4,8 dollars en février.

L'annonce des hausses de tarifs de Michelin a eu un double impact: elle lui a permis de compenser la hausse des prix des matières premières et a soutenu au passage les volumes, puisque les distributeurs ont stocké en anticipation des augmentations de prix.

Dans une présentation, le groupe a annoncé qu'il augmenterait à nouveau de 2,5% en moyenne le prix de ses pneus tourisme-camionnette de remplacement au cours des neuf prochains mois, et de 5% ceux des poids lourds.

Au cours d'une téléconférence, Jean-Dominique Senard, co-gérant de Michelin, s'est déclaré "confiant" dans le fait que ces hausses suffiront à compenser les surcoûts. Sur la question du Japon, où le séisme meurtrier de mars a désorganisé la filière automobile, il a indiqué que Michelin suivait "très attentivement" l'évolution de la situation, mais que son impact était pour l'heure "totalement gérable" pour le pneumaticien.

Avant cette publication, l'action Michelin a clôturé stable à 63,70 euros, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de 10,7 milliards d'euros.

Depuis le début de l'année, le titre a pris près de 19%, après un gain proche de 4% sur l'ensemble de 2010.

Pour le communiqué:

link.reuters.com/pej29r

Edité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below