20 avril 2011 / 09:59 / il y a 6 ans

LEAD 1 Bic publie des résultats au T1 salués par le marché

* CA en hausse de 8,4% à E409,9 mlns au T1, contre E394,40 mlns attendu

* Bénéfice net de E53,9 mlns (E46,1 mlns attendu)

* Bic signe la plus forte hausse du SBF 120

(Actualisé avec commentaire d'analyste)

PARIS, 20 avril (Reuters) - Bic (BICP.PA) a fait état mercredi d'une croissance de son chiffre d'affaires de 8,4% au premier trimestre tirée par son activité grand public, ce qui fait bondir le titre à la Bourse de Paris.

Le spécialiste des stylos, briquets et rasoirs a fait état d'un chiffre d'affaires de 409,9 millions d'euros pour les trois premiers mois de l'année, contre 378,3 millions enregistré un an auparavant et 394,40 millions attendu en moyenne par les analystes du consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le résultat net du groupe est ressorti en hausse de 52% à 53,9 millions d'euros, alors que le marché tablait sur un bénéfice net de 46,10 millions d'euros. "Les résultats sont très bons, supérieurs aux attentes. Les chiffres sont même surprenants sur la partie grand public, qui avait pourtant été déjà très très bons au premier trimestre 2010 et pour laquelle on s'attendait à un atterrissage en douceur, et la bonne surprise du jour vient de là", explique un analyste sous couvert d'anonymat.

Vers 11h30, le titre signait ainsi la meilleure performance de l'indice SBF 120 .SBF120 avec un gain de 6,56% à 64,16 euros.

DÉCEPTION SUR L'APP

"En revanche sur l'APP (produits publicitaires et promotionnels) c'est très très décevant. Le marché repart mais eux restent à quai à cause des problèmes en interne liés à leurs acquisitions réalisées ces deux dernières années, et ce malgré leurs efforts pour redresser la situation", précise l'analyste.

De fait, si le chiffre d'affaires du pôle Grand public a progressé de 13,8% au premier trimestre, à 351 millions d'euros, celui de BIC APP a reculé de 15,5%, tombant ainsi à 58,9 millions d'euros.

Conséquence pour 2011, la société prévoit une croissance d'environ 5% du chiffre d'affaires à base comparable de son pôle grand public, tandis que l'activité de BIC APP devrait reculer de près de 5%.

En outre, le groupe a indiqué s'attendre à un niveau de marge d'exploitation normalisée inférieur à celui enregistré sur le premier trimestre 2011 où il est ressorti en hausse de 6,1 points à 20,3%.

"Sur l'ensemble de l'année, les performances du groupe pourraient être affectées par la volatilité des devises et l'augmentation des prix des matières premières", a déclaré Mario Guevara, le directeur général de Bic.

"Le premier trimestre a été difficile pour les ventes de BIC APP mais nous commençons à voir les effets positifs du plan d'intégration et nous sommes confiants quant au retour à la croissance des ventes pour 2012", a-t-il ajouté.

* Voir aussi :

Le communiqué de la société: [ID:nBw197310a]

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Gwénaelle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below