Heineken - Solide T1, 2011 sera marquée par une hausse des coûts

mercredi 20 avril 2011 13h51
 

BRUXELLES, 20 avril (Reuters) - Heineken (HEIN.AS: Cotation) a annoncé mercredi une augmentation de son chiffre d'affaires au premier trimestre mais a prévenu que le solide bénéfice réalisé sur cette période ne reflétera pas son bénéfice annuel.

Le troisième brasseur mondial a fait état d'une croissance de 5,5% des volumes consolidés, supérieure aux attentes. C'est la première croissance depuis fin 2008.

La croissance a été particulièrement forte en Afrique et au Moyen-Orient mais les ventes ont également été soutenues en Europe, notamment en Grande-Bretagne, en France, en Russie et aux Pays-Bas.

Le groupe néerlandais a maintenu sa prévision d'une hausse des coûts de production par hectolitre dans le bas d'une marge à un chiffre et a prévenu que l'augmentation des dépenses de marketing cette année affecterait probablement le bénéfice de l'exercice.

Au premier trimestre, la hausse des volumes conjuguée à une réduction des coûts ont engendré une progression de plus de 20% du bénéfice d'exploitation à périmètre comparable.

Mais le directeur général d'Heineken Rene Hooft Graafland a prévenu, lors d'une conférence de presse, que cette croissance trimestrielle ne serait pas un baromètre fiable des performances du groupe sur l'exercice annuel.

Le titre reculait de 0,71% à 39,92 euros vers 09h40 GMT, tandis que l'indice du secteur affichait simultanément une hausse de 0,21%.

Le premier trimestre s'est soldé par un chiffre d'affaires en hausse de 3,6% à 3,59 milliards d'euros contre 3,57 milliards attendus par les marchés.

Le concurrent SABMiller SAB.L a battu mardi le consensus grâce à une progression de 3% des volumes au premier trimestre 2011. (voir [ID:nLDE73I08D])

(Philip Blenkinsop, Catherine Monin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)