CONSENSUS Schneider-Un CA du T1 dans l'ombre des rumeurs de M&A

lundi 18 avril 2011 12h11
 

 PARIS, 18 avril (Reuters) - Schneider (SCHN.PA: Cotation). Prévisions
de CA du 1er trimestre.
 Date et heure de publication: mercredi 20 avril à 17h35.
 Call analystes à 18h00.
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction de Reuters:
10
 (en millions d'euros, sauf indication contraire)
                     CA
moyenne               4.959
plus haut             5.141
plus bas              4.756
----------------------------------------------------------------
2009
(publié)              3.910

Variation
(moyenne)             +26,8% (+10,9% en organique *)
 
 (* croissance à périmètre et taux de change constants)
 
 ACTIVITÉ: Numéro un mondial des équipements électriques
basse tension et numéro deux pour la moyenne tension,
spécialiste des solutions complètes de gestion de l'électricité.
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DU GROUPE:
 * Pour 2011, Schneider prévoit une croissance organique de
ses ventes de 6% à 9%.
 * Schneider compte améliorer cette année sa rentabilité,
avec un objectif de marge d'Ebita de 15,0% à 15,5%, contre 14,5%
en 2010 sur une base proforma.
 L'Ebita publié avant coûts de restructuration et charges non
récurrentes liées à l'intégration d'Areva Distribution,
l'indicateur sur lequel le groupe communiquait jusqu'à présent,
a donné une marge de 15,6% en 2010.
 
 CE QUE LE MARCHE ATTEND:
 1- Avant tout, les analystes passeront au crible le
communiqué de chiffre d'affaires pour tenter d'en savoir plus
sur les projets de croissance externe du groupe, notammment
vis-à-vis de l'américain Tyco TYC.N, et bombarderont le
directeur financier Emmanuel Babeau de questions sur ce sujet
lors de la téléconférence qui suivra la publication.
 Démarche inhabituelle pour Schneider, la direction a publié
la semaine dernière un bref communiqué dans lequel elle a
démenti "être actuellement en discussion avec Tyco International
sur une éventuelle opération stratégique". Cette rumeur a fait
baisser de 9,5% l'action du groupe sur l'ensemble de la semaine.
(voir [ID:nLDE73C06K) 
 2 - Depuis la reprise d'Areva Distribution, Schneider n'a
jamais exclu une autre opération de taille importante si
celle-ci se présentait, mais tout en poursuivant pour l'heure sa
stratégie d'acquisitions de petite et moyenne taille, notamment
pour renforcer son leadership sur ses segments forts et sa
présence dans les pays émergents, Chine et Inde en tête.
 Des sources ont indiqué à ce titre vendredi que Schneider
discutait avec l'indien Larsen pour lui racheter sa division
électrique et électronique. (voir [ID:nLDE73E10F]. Au début du
mois, c'est l'indien Luminous qui a été évoqué comme cible
possible d'un rachat.
 3 - Un état des lieux sur l'activité du groupe, notamment
sur les perspectives de reprise dans le bâtiment sur les marchés
matures et sur l'évolution du mix géographique avec le boom des
pays émergents où les besoins d'électrification sont énormes.
 4 - D'éventuelles indications sur le coût des matières
premières et sur l'évolution de la rentabilité, vu qu'Areva
Distribution a légèrement pesé sur la marge d'Ebita en 2010.
 5 - Un point sur l'avancement du plan "One", dont Schneider
Electric attend cette année 400 millions d'euros de gains de
productivité, et d'éventuels éléments sur le nouveau programme
d'entreprise triennal qui lui emboîtera le pas en 2012.
 (Gilles Guillaume, édité par Cyril Altmeyer)