Suisse - Syngenta confiant pour 2011 après un bon début au T1

vendredi 15 avril 2011 08h51
 

ZURICH, 15 avril (Reuters) - Syngenta SYNN.VX se veut confiant pour l'exercice 2011 après la publication vendredi d'un chiffre d'affaires supérieur aux attentes des marchés pour le premier trimestre.

"Nous sommes parés pour une très bonne année", a dit John Ramsay, le directeur financier du groupe agrochimique lors d'un entretien avec Reuters.

"Toutes les lignes de produits et toutes les régions affichent des hausses significatives par rapport à l'an dernier", a-t-il ajouté. Au premier trimestre, les ventes ont augmenté de 13% à taux de changes constants, totalisant 4,02 milliards de dollars, après un bon début de saison dans l'hémisphère nord.

Dans la région Europe, Afrique et Moyen-Orient, la plus importante en termes de contribution au chiffre d'affaires, les ventes ont bénéficié d'un environnement favorable qui "a encouragé des investissements précoces par les producteurs de blé", a précisé le groupe dans un communiqué.

Le consensus des analystes interrogés par Reuters tablait en moyenne sur un chiffre d'affaires de 3,9 milliards de dollars.

Dans la division protection des cultures, les ventes ont augmenté de 11%, à 2,79 milliards de dollars tandis que celles de la division semences ont progressé de 20% à 1,24 milliard de dollars.

Début avril, Monsanto (MON.N: Cotation), le concurrent américain de Syngenta, avait publié un chiffre d'affaires supérieurs aux attentes des marchés. (voir [ID:nLDE7351Q6])

Mike Mack, directeur général du groupe, a par ailleurs déclaré que le portefeuille d'activités dans la division protection des cultures était assez complet, sans pour autant exclure de renforcer la division semence.

"Nous sommes à l'affût d'acquisitions dans les activités de semences et sommes prêts si une cible est disponible", a-t-il ajouté, en précisant les cibles étaient généralement de petite taille sur ce segment.

En début de semaine, une rumeur prêtant à l'allemand BASF (BASFn.DE: Cotation) l'intention de racheter Monsanto a circulé sur les marchés. [ID:nLDE73B25Y]

(Nathalie Olof-Ors, édition Pascal Schmuck et Benoît Van Overstraeten)