15 avril 2011 / 06:06 / il y a 7 ans

LEAD 2 Nestlé dépasse les attentes au T1, hausse de l'action

* Croissances supérieures aux attentes au T1

* Effets de change plus importants que prévu

* Objectifs annuels confirmés

* L‘action progresse de 1%

par Pascal Schmuck

ZURICH, 15 avril (Reuters) - Nestlé NESN.VX a fait état vendredi d‘un chiffre d‘affaires du premier trimestre nettement supérieur aux attentes, tout en se contentant de confirmer ses objectifs pour l‘ensemble de l‘année.

Parmi les motifs qui expliquent cette prudence figurent la flambée des prix des matières premières, qui mettent l‘ensemble de la branche sous tension. Nestlé a précisé lors d‘une conférence téléphonique que la pression atteignait le sommet de la fourchette annoncée en février, qui allait de 8% à 10%.

Le groupe suisse, qui prévoit d‘augmenter ses prix pour l‘année en cours afin de contrecarrer cette envolée, a déjà revu ses tarifs à la hausse de 1,5% alors que les marchés anticipaient 2,2% pour la période sous revue.

En outre, Nestlé est confronté à des effets de changes qui ont impacté négativement sa performance de 9,8% lors des trois premiers mois, nettement plus que les 8,5% attendus en moyenne par les analystes.

Le numéro un mondial de l‘agroalimentaire a malgré tout réussi à améliorer sa croissance organique à 6,4% contre 6,1% un an plus tôt, a-t-il indiqué dans un communiqué, alors que les marchés anticipaient +5,7%.

“Et la zone Asie, Océanie et Afrique à forte marge signe une croissance organique de 11,8%”, note un analyste basé à Zurich, soulignant également la vitalité en Amérique du Nord.

La croissance interne réelle (Real Internal Growth - RIG) a progressé à 4,9% après 4,5%, alors que les analystes avaient tablé sur une progression de 3,4%.

“Cela plaide pour un bon développement des marges”, souligne Jean-Philippe Bertschy, analyste chez Vontobel.

NESTLE DANS LE SILLAGE DE DANONE

Le chiffre d‘affaires a reculé à 20,26 milliards de francs suisses (15,7 milliards d‘euros) contre 20,52 milliards à la même époque de l‘année précédente, mais les marchés en attendaient 20,29 milliards.

“Compte tenu du solide démarrage de l‘année, nous sommes en mesure de reconfirmer nos prévisions pour l‘ensemble de l‘année 2011”, a déclaré le directeur général et administrateur délégué Paul Bulcke dans le communiqué.

Le groupe vise une croissance organique entre 5% et 6% et une amélioration de la marge EBIT à taux de change constants.

Les marchés avaient parié sur une surprise positive du groupe dans le sillage de Danone (DANO.PA), qui avait annoncé un chiffre d‘affaires trimestriel meilleur que prévu (voir [ID:nLDE73C1DK].

“Des chiffres très solides grâce aux marchés émergents mais la performance est également à relever dans les marchés matures”, souligne Jon Cox, analyste chez Kepler Capital Market.

Nestlé a précisé qu‘il dévoilerait un nouveau programme de rachat de titres à la conclusion de son actuel programme d‘un volume de 10 milliards de francs suisses.

L‘action de Nestlé, qui a déjà perdu près de 2,7% depuis janvier, s’échange à 14 fois les résultats attendus pour 2014, en ligne avec son rival français mais affichant une prime par rapport à Unilever (ULVR.L).

Vers 08h50 GMT, le titre grimpait de 1,03% à 53,80 francs pendant que l‘indice européen de la branche .SX3P avançait de 0,49%.

Voir aussi :

Graphique sur le seceur européen de l‘alimentation:

r.reuters.com/ran88r

édite par Robin Bleeker et Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below