14 avril 2011 / 20:44 / il y a 7 ans

LEAD 2 Les larges dépenses de Google inquiètent les marchés

* Wall Street doute de la stratégie du nouveau DG Larry Page

* Le CA gagne 29% sur un an, le bpa déçoit légèrement

* Le titre cède 5% en après-Bourse

par Alexei Oreskovic et Jennifer Saba

SAN FRANCISCO, 14 avril (Reuters) - Le bond de 54% des dépenses annoncé jeudi par Google (GOOG.O) a suscité l‘inquiétude des investisseurs, qui craignent déjà de la part du nouveau directeur général une volonté de privilégier la croissance des revenus au résultat net.

En réaction, le titre Google a reculé de plus de 5% en aprés-Bourse.

Les dépenses du géant d‘internet ont atteint 2,84 milliards de dollars lors du premier trimestre, un bond qui a eu bien plus d‘effet sur les investisseurs que celui de 29% affiché par le chiffre d‘affaires net.

La hausse des dépenses découle notamment d‘un grand nombre d‘embauches et de hausses salariales dans l‘ensemble de l‘entreprise.

Les analystes prévoient désormais que le cofondateur et nouveau directeur général de Google, Larry Page, va continuer à financer le développement de nouveaux produits dans le cadre d‘un effort visant à lancer le groupe sur de nouveaux secteurs, tels que les réseaux sociaux ou la téléphonie mobile.

Larry Page, âgé de 38 ans et peu loquace auprès des médias, a remplacé ce mois-ci l‘expérimenté Eric Schmidt. Il ne s‘est manifesté que quelques minutes lors de la conférence d‘analystes suivant la publication des résultats.

Google prévoit plus de 6.000 embauches cette année, et en a déjà effectué 2.000 au cours du premier trimestre, un record. Le 1er janvier, l‘ensemble des salaires du groupe ont été revalorisés de 10%.

“Les dépenses augmentent plus vite que les revenus, et certains ont été surpris par la volonté du groupe de dépenser autant”, a commenté Colin Gillis, analyste chez BGC Partners.

“Mais Larry Page a clairement dit qu‘il allait accroître les investissements. Si les dépenses sont ciblées et créent des sources de revenus, alors tant mieux pour lui. Sinon, cela témoignera d‘une approche indisciplinée des dépenses.”

CHIFFRE D‘AFFAIRES EN HAUSSE DE 29%

Le leader mondial de la recherche en ligne a fait état d‘un bénéfice net de 2,3 milliards de dollars au titre du premier trimestre, soit 7,04 dollar par action, contre 1,96 milliard et 6,06 dollars un an auparavant.

Le bénéfice par action ajusté ressort à 8,08 dollars, soit en-dessous des prévisions des analystes (8,10 dollars).

Le chiffre d‘affaires net a quant à lui atteint 6,54 milliards de dollars, soit une hausse de 29% par rapport au même trimestre de l‘année précédente (5,06 milliards de dollars).

Les analystes attendaient un chiffre d‘affaires à 6,32 milliards de dollars.

Google a indiqué que le “coût par clic” moyen des publicités liées aux recherches avait augmenté de 8% au premier trimestre d‘une année sur l‘autre, mais reculé de 1% par rapport au quatrième trimestre 2010.

En revanche, le bénéfice trimestriel annoncé jeudi par Google (GOOG.O) n‘a pas atteint le niveau attendu par Wall Street, malgré une hausse de 29% du chiffre d‘affaires d‘une année sur l‘autre.

Le titre s‘est replié de presque 5% en après-Bourse, à 551,34 dollars.

Gregory Schwartz pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below