LEAD 1 Roche déçoit au T1, mais confirme ses prévisions

jeudi 14 avril 2011 08h21
 

ZURICH, 14 avril (Reuters) - Roche Holding AG ROG.VX a ouvert jeudi la saison des résultats trimestriels des géants de la pharmacie en annonçant un chiffre d'affaires légèrement inférieur aux attentes des marchés.

Au premier trimestre, les ventes du groupe ont reculé de 9% à 11,1 milliards de francs suisses (8,51 milliards d'euros), mais restent stables en monnaie locale, explique le groupe pharmaceutique bâlois dans un communiqué, précisant que les effets de changes ont impacté négativement ses comptes à raison de 1,1 milliard de francs.

Roche a accusé une nouvelle déconvenue avec Avastin, son deuxième médicament le plus important en termes de ventes, ces dernières accusant un repli de 6%, à 1,42 milliard de francs.

Cette contre-performance, combinée au recul de moitié des ventes de Tamiflu, s'est répercutée sur le chiffre d'affaires de la division Pharmaceutique qui s'est contracté de 10% à 8,71 milliards et de 2% en monnaie locale.

Pour Karl-Heinz Koch, analyste chez Helvea, "les tendances de produits sont mitigées, avec Avastin qui montre une érosion rapide en traitement contre le cancer du sein".

Les ventes de la division Diagnostiques ont reculé de 4% à 2,4 milliards, mais enregistrent une progression de 6% en monnaie locale.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne au premier trimestre 2011 un chiffre d'affaires de 11,36 milliards, dont 8,84 milliards pour la division Pharmaceutiques et 2,52 milliards pour la division Diagnostiques.

Roche a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'année, anticipant une croissance des ventes pour le groupe et sa division Pharma dans le bas de fourchette à un chiffre en excluant le Tamiflu.

La division Diagnostics devrait en revanche croître plus rapidement que le marché et le bénéfice par titre rapporté aux activités de base devrait afficher une croissance à un chiffre dans le haut de fourchette à un chiffre à taux de change constants.

(Pascal Schmuck, édition Nicolas Delame