GB - Les Lloyd's peuvent assumer le séisme survenu au Japon

mercredi 30 mars 2011 14h23
 

LONDRES, 30 mars (Reuters) - L'assureur Lloyd's of London [LOL.UL] a dit mercredi qu'il pourrait absorber sans difficulté le coût du séisme survenu au Japon ce mois-ci même si les catastrophes naturelles ont réduit son bénéfice de près de moitié en 2010.

Les Lloyd's ont dit que leurs affiliés avaient suffisamment de fonds pour absorber une perte liée au séisme et au tsunami de 64 milliards de dollars, alors que l'on estime généralement l'impact financier de la catastrophe du 11 mars entre 20 et 30 milliards de dollars.

Le directeur financier Luke Savage a dit que l'assureur donnerait en mai une première estimation du coût de la catastrophe.

Le gouvernement japonais estime le coût économique à 198-309 milliards de dollars mais il est vraisemblable que les assureurs n'auront à assumer qu'une portion de cette ardoise dans la mesure où l'essentiel des pertes subies par les ménages sont couvertes par des programmes financés par l'Etat.

Les Lloyd's ont également dit que les catastrophes naturelles telles que les séismes survenus au Chili et en Nouvelle-Zélande et les inondations en Australie avaient provoqué une chute de 43% du bénéfice imposable en 2010, à 2,2 milliards de livres (2,5 milliards d'euros).

Les revenus de l'assureur ont également subi l'impact d'une chute de 29% des résultats d'investissement en raison de marchés financiers affaiblis et de taux d'intérêt bas.

(Myles Neligan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Nicolas Delame)